Israël en guerre - Jour 292

Rechercher

Englman répond à Halevi qui a critiqué l’enquête sur les échecs du 7 octobre

L’éclaircissement du contrôleur de l'État faisait suite aux objections soulevées par le chef d'état-major de Tsahal qui avait déclaré que l'enquête détournerait l’attention de l’armée

Jeremy Sharon est le correspondant du Times of Israel chargé des affaires juridiques et des implantations.

À gauche : Le chef d'état-major de l'armée israélienne, Herzi Halevi, faisant une déclaration aux médias sur une base militaire dans le sud d'Israël, le 26 décembre 2023 ; à droite : Le contrôleur de l'Etat, Matanyahu Englman, à la Knesset, à Jérusalem, le 28 décembre 2022. (Crédit : Flash90)
À gauche : Le chef d'état-major de l'armée israélienne, Herzi Halevi, faisant une déclaration aux médias sur une base militaire dans le sud d'Israël, le 26 décembre 2023 ; à droite : Le contrôleur de l'Etat, Matanyahu Englman, à la Knesset, à Jérusalem, le 28 décembre 2022. (Crédit : Flash90)

Le contrôleur de l’État Matanyahu Englman a insisté jeudi dans une lettre adressée au chef d’état-major de l’armée israélienne, Herzi Halevi, sur le fait que l’examen que son bureau a entamé sur les défaillances de plusieurs systèmes avant et pendant le 7 octobre est à la fois nécessaire et faisable malgré la guerre en cours contre le groupe terroriste palestinien du Hamas dans la bande de Gaza.

La lettre d’Englman faisait suite aux objections soulevées par Halevi auprès du contrôleur de l’État mercredi, qui lui a dit que son examen était sans précédent et qu’il détournerait l’attention des commandants de Tsahal qui mènent actuellement des opérations à Gaza, et qui lui a demandé de retarder son enquête.

« Les graves défaillances qui ont conduit aux événements du 7 octobre nécessitent un examen approfondi et rigoureux par le bureau du contrôleur de l’État de tous les échelons [décisionnels], politiques, militaires et civils », a indiqué Englman.

Il a également souligné qu’il avait déjà commencé les examens et même émis des critiques sur les échecs du gouvernement sur le front intérieur depuis le début de la guerre, visiblement pour écarter les critiques selon lesquelles son examen des échecs militaires est politiquement motivé pour détourner le blâme du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Englman a ajouté que son bureau avait dit à Tsahal qu’il ne demandait pour l’instant qu’à avoir accès à des documents militaires pour commencer à préparer son enquête, et a déclaré que d’autres agences de sécurité impliquées dans la guerre avaient déjà répondu à une demande similaire.

« Il n’y a aucune raison pour qu’une coopération similaire, qui, il faut le souligner, ne requiert pas l’attention des combattants, ne soit pas également étendue à Tsahal », a écrit Englman.

La semaine dernière, l’ONG Mouvement pour un gouvernement de qualité en Israël a envoyé une lettre à Englman pour lui faire part de ses inquiétudes concernant sa demande de documents classifiés auprès de l’armée et des agences de sécurité, et non auprès des agences et responsables politiques et décisionnels, et a déclaré que ses activités pourraient nuire à une future commission d’enquête sur les échecs du 7 octobre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.