Enquête sur un officier de Tsahal soupçonné d’agression sexuelle sur des soldats
Rechercher

Enquête sur un officier de Tsahal soupçonné d’agression sexuelle sur des soldats

L'officier affirme que les relations sexuelles étaient consenties et demande à subir un test au détecteur de mensonge pour prouver son innocence

Un soldat israélien devant un tribunal militaire. Illustration. (Crédit : Tsafrir Abayov/Flash90)
Un soldat israélien devant un tribunal militaire. Illustration. (Crédit : Tsafrir Abayov/Flash90)

Un officier de l’armée israélienne fait l’objet d’une enquête pour avoir agressé sexuellement un autre officier et un soldat sous son commandement.

Au cours de son interrogatoire approfondi cette semaine, mené par la police militaire, l’officier a maintenu que les relations sexuelles avec les militaires étaient consenties, a indiqué jeudi la radio militaire.

Des sources militaires ont indiqué à la radio que l’enquête devrait prendre fin dans les prochains jours.

L’officier a clamé son innocence tout au long de l’enquête et a demandé à subir un test au détecteur de mensonge pour prouver ses affirmations.

Le porte-parole de l’armée israélienne a refusé de commenter les détails de l’affaire, mais a confirmé qu’une enquête sur l’officier suivait son cours.

L’affaire est l’un des nombreux cas de crimes sexuels révélés au sein de l’armée israélienne ces derniers mois.

Le mois dernier, le soldat Eliav Hassid a été condamné à 27 mois de prison pour avoir violé une soldate qui servait avec lui dans un bataillon de combat mixte.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...