Exposition : Hélène Berr, une vie confisquée
Rechercher

Exposition : Hélène Berr, une vie confisquée

Cette jeune fille juive a 21 ans lorsque Paris est sous occupation nazie, elle tiendra un journal pendant deux ans avant d'être déportée

Paris sous l'Occupation (Crédit : Bundesarchiv, Bild 183-L12792 / CC-BY-SA)
Paris sous l'Occupation (Crédit : Bundesarchiv, Bild 183-L12792 / CC-BY-SA)

La mairie d’Aubergenville organise une exposition autour de la figure d’Hélène Berr à partir du 17 septembre prochain jusqu’au 1er octobre, rapporte le site du Mémorial de la Shoah.

Hélène Berr est née en mars 1921 à Paris. D’origine juive alsacienne, elle tient un journal relatant son quotidien entre 1942 et 1944 lorsque Paris est sous occupation allemande.

Alors âgée de 21 ans, elle aborde avec une grande qualité d’écriture sa vie sous la menace, le port de l’étoile jaune, et l’impossibilité de continuer ses projets alors qu’elle préparait son agrégation d’anglais.

Hélène Berr est arrêtée, à son domicile, en mars 1944 avec son père et sa mère. Ils sont d’abord détenus au camp de Drancy puis le 27 mars 1944, elle sera déportée à Auschwitz avec ses parents. Elle mourra à Bergen Belsen en 1945 juste avant la libération du camp.

Cette exposition permet d’aborder le thème plus large de l’occupation allemande dans la capitale française et la manière dont elle était ressentie par ses habitants juifs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...