FA Cup : Des joueurs de Leicester City brandissent le drapeau palestinien
Rechercher

FA Cup : Des joueurs de Leicester City brandissent le drapeau palestinien

Les couleurs palestiniennes ont été levées après la victoire en Coupe d'Angleterre ; l'Égyptien Mohamed Elneny d'Arsenal a tweeté :"Mon âme et mon cœur pour toi, Palestine"

Les joueurs de Leicester City Wesley Fofana et Hamza Choudhury avec le drapeau palestinien après la victoire en Coupe d'Angleterre face à Chelsea, le 15 mai 2021. (Capture d'écran :  Twitter)
Les joueurs de Leicester City Wesley Fofana et Hamza Choudhury avec le drapeau palestinien après la victoire en Coupe d'Angleterre face à Chelsea, le 15 mai 2021. (Capture d'écran : Twitter)

LONDRES — Hamza Choudhury et Wesley Fofana, deux joueurs de l’équipe de Leicester City, ont affiché leur soutien aux Palestiniens après la victoire de l’équipe en finale de la Coupe d’Angleterre, samedi.

Le milieu de terrain anglais Choudhury et le défenseur français Fofana ont été aperçus en train de tenir un drapeau palestinien.

Choudhury s’était mis le drapeau sur les épaules lorsqu’il a reçu la médaille de la victoire après avoir battu Chelsea sur un score de 1 à 0.

Des dizaines de milliers de manifestants ont défilé pour commémorer la Nakba, samedi, dans des villes européennes majeures et notamment à Londres, Berlin, Madrid et Paris, alors que les pires combats depuis des années ont éclaté entre l’État juif et la bande de Gaza.

Un post paru sur les réseaux sociaux et écrit par le milieu de terrain d’Arsenal, Mohamed Elneny, qui y faisait part de son soutien aux Palestiniens, a suscité l’indignation des supporters juifs.

L’Égyptien a écrit sur son compte Twitter que « mon cœur, mon âme et mon soutien à toi, Palestine ».

Le joueur d’Arsenal Mohamed Elneny (Crédit : Stu Forster/Pool via AP)

Arsenal a confirmé à Sky Sports que le club s’était entretenu avec Elneny après que l’un de ses sponsors, le café Lavazza, a fait part de son inquiétude concernant la publication.

« Comme tous les employés d’Arsenal, nos joueurs ont le droit d’exprimer leurs points de vue sur leurs propres plateformes », a dit le club à Sky Sports News.

« Ceci étant dit, nous avons parlé à Mo de telle manière à ce qu’il comprenne les implications plus larges de sa publication », a-t-il ajouté.

« En tant que club, nous nous engageons à lutter et à éliminer toutes les formes de discrimination et nous continuerons à défendre l’égalité et la diversité dans tous les domaines de la vie », ont poursuivi les dirigeants d’Arsenal.

La semaine dernière, l’international français et joueur de Manchester United, Paul Pogba, avait posté une photo de lui sur Instagram, avec ce commentaire : « Le monde a besoin de paix et d’amour. L’Aïd viendra bientôt, alors aimons-nous. Priez pour la Palestine », en référence à la fin du mois sacré de ramadan, cette semaine.

La vedette algérienne Riyad Mahrez, qui doit bientôt disputer la finale de la Ligue des champions avec son équipe anglaise de Manchester City, a posté le drapeau palestinien sur son compte Twitter avec le hashtag #SaveSheikhJarrah. Ce tweet du champion d’Afrique a été retweeté plus de 50 000 fois.

L’international marocain de l’Inter Milan, Achraf Hakimi a lui posté une vidéo sur son compte Twitter d’une jeune fille voilée arrêtée par des agents de sécurité. « Vous n’avez pas besoin d’être un Arabe pour prier pour la Palestine, vous avez juste besoin d’être un humain », a écrit pour sa part l’Egyptien Ahmed Hassan « Koka », l’attaquant de l’Olympiakos Le Pirée, en Grèce.

La liste des sympathisants compte aussi le champion russe d’arts martiaux mixtes Khabib Nurmagomedov, l’ancien international français de football Franck Ribéry, le défenseur allemand Shkodran Mustafi et l’ancien buteur malien Frédéric Kanoute qui a tweeté : « L’Apartheid continue et les Palestiniens sont expulsés de leur les foyers tandis que la plupart des dirigeants sont complices par leur silence ».

Cette campagne touche également d’autres acteurs du monde sportif comme l’ancienne star égyptienne du football Mohamed Aboutrika, qui travaille comme consultant pour la chaîne qatarie beIN Sports.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...