Floride: un directeur qui « ne pouvait pas dire que la Shoah était réelle » limogé
Rechercher

Floride: un directeur qui « ne pouvait pas dire que la Shoah était réelle » limogé

La position de William Latson "est devenue dérangeante pour la communauté scolaire", ont indiqué les responsables du rectorat

Spanish River Community High School. (Crédit : Ggoogle street view)
Spanish River Community High School. (Crédit : Ggoogle street view)

Un lycée de Boca Raton a limogé un principal qui avait écrit à un parent qu’il devait rester neutre sur la question de l’existence de la Shoah.

Le rectorat du comté de Palm Beach a déclaré dans un communiqué lundi qu’il avait eu vent de propos tenus par William Latson, en 2018, et avait ordonné qu’il suive un programme d’éducation sur la Shoah au lycée Spanish River Community High School et au musée de la Shoah à Washington.

« En dépit de ces efforts, sa position est devenue dérangeante pour la communauté scolaire. C’est pourquoi, il est dans l’intérêt des élèves et de la communauté scolaire dans son ensemble de réattribuer à M. Latson un poste dans le rectorat », a indiqué le rectorat dans un communiqué lundi.

Dans un échange d’e-mails l’an dernier, Latson avait répondu à un parent qui demandait comment le sujet de la Shoah était traité à l’école publique en disant : « je ne peux pas dire que la Shoah est un événement historique et factuel, parce que je ne suis pas en position de le faire, en tant qu’employé du rectorat ».

Les propos de Latson avaient été vivement condamnés dans les médias après que The Palm Beach Post les eut relayés vendredi.

L’école, qui compte 2 500 élèves, accueillerait le plus d’étudiants juifs du pays, selon l’article.

Latson, en poste depuis 2011, s’est excusé dans un communiqué adressé au Post, affirmant que son e-mail « ne reflétait pas son engagement personnel et professionnel à instruire tous les étudiants au sujet des atrocités de la Shoah ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...