France : Appels aux dons pour la Tsedaka 2020 et la campagne Syna-Dons
Rechercher

France : Appels aux dons pour la Tsedaka 2020 et la campagne Syna-Dons

La première campagne s’affiche notamment sur 104 quais du métro parisien ; la seconde, notamment soutenue par les grands rabbins d’Israël, vise à aider les synagogues de France

Ce mois-ci, deux campagnes distinctes d’appels aux dons ont été lancées : celle de la Tsedaka 2020 et Syna-Dons.

La première, annuelle, s’affiche notamment sur 104 quais du métro parisien jusqu’au 30 novembre sous le slogan « Aujourd’hui plus que jamais je donne ».

Elle compte cette année 26 « parrains solidaires », parmi lesquels Patrick Bruel, Gad Elmaleh, Dany Brillant, Francis Huster, Gilbert Montagné, Kev Adams, Michel Drucker, Amir Haddad, Enrico Macias, Cyril Hanouna, Michel Boujenah, Franck Dubosc, Dominique Farrugia ou encore Stéphane Bern.

Menée par le Fonds social juif unifié (FSJU), association reconnue d’utilité publique, l’objectif de la campagne est de soutenir financièrement 20 000 familles à travers 90 associations qui luttent contre la précarité sous toutes ses formes : handicap, chômage, exclusion, isolement des personnes âgées, violences conjugales…

Selon la FSJU, 69 millions d’euros ont été distribués depuis 1992.

Les dons sont possibles sur ce lien.

Alors que plusieurs évènements étaient prévus dans le cadre de la campagne, certains ont dû être décalés, d’autres se tiendront en ligne.

Le 29 novembre, à 17h30, Michel Boujenah prendra ainsi le contrôle de la page Facebook Tsedaka FJSU pour un live spécial. Le matin, à 10h30, un « zumbathon » en ligne sera organisé (10 €).

Le 6 décembre, à 17h, sur Zoom, Ary Abittan organisera une grande dictée (réservation à 5€ sur le site billetweb)

Film de campagne Tsédaka 2020

Film de campagne Tsédaka 2020. Aujourd’hui, plus que jamais, je donne. Nous donnons à la Tsédaka : https://bit.ly/TSEDAKA2020#Tsedaka2020#AujourdhuiPlusQueJamaisJeDonneUn immense merci à l'agence Parishanghai, à Mathilda May, Raphael Kenzey, Adam Taieb, Marie Fessol, Bernard Naville, Erella Atlan, Serge Uzzan.

Posted by FSJU – Fonds Social Juif Unifié on Friday, November 13, 2020

La campagne Syna-Dons, lancée début novembre par le Consistoire, vise elle à soutenir les synagogues françaises touchées par la crise sanitaire et économique.

« Nous sommes rentrés collectivement dans la crise la plus difficile que nous ayons eu à gérer », écrit le Consistoire. « Notre responsabilité conjointe est donc de trouver les moyens de traverser ce terrible épisode en nous épargnant des préjudices d’un caractère irréversible pour nos synagogues, nos communautés et notre institution. »

« Notre premier mouvement, dès le mois de mars, aura été de tout mettre en œuvre pour préserver la vie en fermant nos synagogues et en appliquant des protocoles sanitaires très rigoureux pour la réouverture. Nous n’avons eu de cesse avec l’ensemble des responsables communautaires, d’œuvrer au quotidien pour assurer la sécurité sanitaire de nos communautés et de nos lieux de prières. »

« Nous avons maintenu tous nos services essentiels au Service du Judaïsme français et notamment les salaires du personnel religieux. »

La campagne est notamment soutenue par les grands rabbins d’Israël, David Lau et Yitzhak Yosef, le grand rabbin de Jérusalem, Shlomo Amar, le grand rabbin de France, Haim Korsia, le grand rabbin de Paris, Michel Gugenheim, et par de nombreuses personnalités, parmi lesquelles Marek Halter, Anne Sinclair, Yvan Attal ou encore Alexandre Arcady.

Les dons sont possibles sur cette page.

Le Consistoire a également récemment lancé l’opération « Sefer Torah », proposant de participer à l’écriture d’un Sefer Torah en mémoire des disparus et pour la santé des malades.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...