Gaza : l’armée israélienne détruit un tunnel du Hamas – le 9e en un an
Rechercher

Gaza : l’armée israélienne détruit un tunnel du Hamas – le 9e en un an

Le tunnel n'avait pas atteint le territoire israélien, a précisé le porte-parole de l'armée israélienne

Un officier de l'armée israélienne observe un tunnel détruit du Jihad islamique palestinien menant de Gaza à Israël près du kibboutz israélien de Kissufim (Jack Guez / AFP / POOL)
Un officier de l'armée israélienne observe un tunnel détruit du Jihad islamique palestinien menant de Gaza à Israël près du kibboutz israélien de Kissufim (Jack Guez / AFP / POOL)

L’armée israélienne a annoncé samedi avoir détruit un tunnel du Hamas dans la bande de Gaza deux jours avant le transfert de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem qui devrait être marqué par d’importantes manifestations palestiniennes.

Le tunnel détruit s’étendait sur près d’un km de long et a été creusé dans le nord de la bande de Gaza près de la localité de Beit Hanoun.

Il aboutissait au moment de sa destruction à quelques dizaines de mètres d’Erez, le point de passage pour les voyageurs entre la bande de Gaza et Israël, a précisé à des journalistes le porte-parole de l’armée.

Selon lui, le tunnel n’avait pas atteint le territoire israélien.

Le tunnel sous-terrain, repéré il y a quelques semaines, a été détruit lors d’une attaque de l’aviation israélienne, a ajouté le porte-parole en précisant qu’il s’agissait du sixième tunnel creusé par le Hamas, le mouvement terroriste islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza et détruit ces derniers mois par l’armée israélienne.

Les tunnels passant sous la barrière de sécurité qui ferme les frontières israéliennes de Gaza ont constitué aux mains des groupes terroristes armés palestiniens une arme redoutée pendant la guerre de 2014, et leur destruction s’est imposée comme l’un des objectifs prioritaires d’Israël.

Israël, le Hamas ainsi que ses alliés observent un cessez-le-feu tendu de part et d’autre de la barrière depuis la guerre de 2014, la troisième en six ans dans l’enclave.

Israël a par ailleurs annoncé samedi la fermeture jusqu’à nouvel ordre du seul point de passage de marchandises vers la bande de Gaza, soumise depuis une décennie à un blocus israélien, après d’importants dégâts provoqués la veille par des émeutiers palestiniens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...