GB : Une historienne refuse un prix israélien en raison du conflit palestinien
Rechercher

GB : Une historienne refuse un prix israélien en raison du conflit palestinien

Catherine Hall, professeur à l’UCL, dit qu’elle ne souhaite pas accepter la récompense après des discussions sur la situation régionale

Catherine Hall pendant une conférence sur l'héritage du colonialisme à l'université Utrecht le 21 juin 2013. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Catherine Hall pendant une conférence sur l'héritage du colonialisme à l'université Utrecht le 21 juin 2013. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Une historienne britannique a refusé un prestigieux prix israélien qui devait lui être remis cette semaine, déclarant que sa décision venait après « beaucoup de discussions » sur le conflit israélo-palestinien.

Haaretz a annoncé dimanche que Catherine Hall, professeur à l’University College de Londres (UCL) a refusé le prix Dan David, ainsi qu’une récompense d’un million de dollars, avant la cérémonie prévue à Tel Aviv.

Le Comité britannique pour les universités en Palestine (BRICUP) a posté sur Facebook un commentaire de Hall dans lequel elle dit : « c’était un choix politique indépendant, fait après plusieurs discussions avec ceux qui sont profondément impliqués dans la politique [du conflit] israélo-palestinien, mais avec des opinions différentes sur la meilleure manière d’agir. »

Hall aurait dû recevoir le prix pour son « impact sur l’histoire sociale, en tant que pionnière de l’histoire du genre, de la race et de l’esclavage. Active dans le mouvement de libération des femmes, son travail s’est concentré sur l’histoire des femmes dans les années 1970 », a annoncé Haaretz.

BRICUP, qui soutient le boycott d’Israël, a décrit l’action de Hall comme « un soutien important à la campagne pour mettre fin aux relations avec les institutions israéliennes », ajoutant que son renoncement au prix d’un million de dollars montrait que Hall « place les principes au-dessus du gain financier ».

In a significant endorsement of the campaign to end ties with Israeli institutions, Professor Catherine Hall of…

Posted by British Committee for the Universities of Palestine on Tuesday, 10 May 2016

Le groupe pro-palestinien a déclaré que la position de Hall avait été renforcée par une décision du professeur de l’université Hébraïque David Shulman, qui a choisi récemment de donner les 750 000 shekels (178 000 euros) qu’il avait gagné pour son prix Israël à l’association Taayush, une organisation non gouvernementale israélienne qui travaille avec les Palestiniens en Cisjordanie.

Il avait gagné le prix pour son travail sur les langues et la culture indiennes.

L’entrepreneur et philanthrope décédé Dan David a créé le prix éponyme en 2002 pour reconnaitre et encourager « la recherche innovante et interdisciplinaire qui traverse les frontières et les paradigmes traditionnels », selon le site internet de la fondation.

Le prix est une entreprise internationale conjointe, doté par la fondation et hébergé à l’université de Tel Aviv.

Chaque année, les lauréats du prix sont récompensés pour chacune des trois dimensions du temps (passé, présent et futur) d’un million de dollars chacun.

David Shulman, linguiste spécialiste de la culture et des langues indiennes, professeur à l'université Hébraïque, a reçu le prix Israël en 2016. Photographie de 2008. (Crédit : Tzahy Lerner, modifié par Gridge, via WikiCommons)
David Shulman, linguiste spécialiste de la culture et des langues indiennes, professeur à l’université Hébraïque, a reçu le prix Israël en 2016. Photographie de 2008. (Crédit : Tzahy Lerner, modifié par Gridge, via WikiCommons)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...