Israël en guerre - Jour 148

Rechercher

« Génocide » à Gaza : La CIJ va entendre les arguments de Pretoria

Israël pour sa part rejette "avec dégoût la diffamation propagée par l'Afrique du Sud et son recours à la Cour internationale de justice"

Le drapeau des Nations unies devant la Cour internationale de justice de la Haye, aux Pays-Bas. (Crédit : Mike Corder/AP Photo)
Le drapeau des Nations unies devant la Cour internationale de justice de la Haye, aux Pays-Bas. (Crédit : Mike Corder/AP Photo)

La plus haute juridiction de l’ONU entendra la semaine prochaine les arguments de l’Afrique du Sud et d’Israël, après le dépôt par Pretoria d’une requête contre Israël pour « génocide » dans la bande de Gaza.

La Cour internationale de justice (CIJ) « tiendra des audiences publiques au Palais de la Paix à La Haye… dans le cadre de la procédure engagée par l’Afrique du Sud contre Israël », le jeudi 11 et le vendredi 12 janvier, a indiqué la Cour dans un communiqué.

L’Afrique du Sud souhaite que la CIJ ordonne d’urgence la suspension des opérations militaires à Gaza, estimant qu’Israël « s’est livré, se livre et risque de continuer à se livrer à des actes de génocide contre le peuple palestinien à Gaza », selon la juridiction.

« Israël rejette avec dégoût la diffamation (…) propagée par l’Afrique du Sud et son recours à la Cour internationale de justice », a réagi sur X le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Lior Haiat.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a affirmé dimanche que la guerre menée par l’armée israélienne dans la bande de Gaza était « d’une moralité sans équivalent ».

L’Afrique du Sud a précisé dans sa requête s’être tournée vers la Cour pour « assurer la protection urgente et la plus complète possible des Palestiniens ».

Des manifestants pro-palestiniens devant le parlement à Cape Town, en Afrique du Sud, le 21 novembre 2023. (Crédit : AP Photo/Nardus Engelbrecht)

L’Afrique du Sud est l’un des pays qui critique le plus Israël depuis sa riposte contre le Hamas qui a mené des massacres barbares contre Israël le 7 octobre.

La Cour pénale internationale (CPI), qui siège également à La Haye et qui juge elle des individus, a reçu le mois dernier une demande de l’Afrique du Sud, du Bangladesh, de la Bolivie, des Comores et du Djibouti pour une enquête sur la situation dans « l’État de Palestine ».

La CPI a ouvert des enquêtes en 2021 sur de possibles crimes de guerre menés dans les territoires palestiniens aussi bien par Israël que par le Hamas.

Lors des cérémonies de commémoration en l’honneur de Nelson Mandela, des représentants du Hamas avaient été invités.

Les partisans pro-palestiniens portant des couronnes de fleurs qui seront déposées près de la statue de l’ancien président sud-africain Nelson Mandela sur les pelouses de l’Union Building en soutien aux Palestiniens lors de commémoration du 10e anniversaire de la mort du président Nelson Mandela, à Pretoria, le 5 décembre 2023. (Crédit : Roberta Ciuccio/AFP)

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.