Rechercher

Haïfa : La jeune terroriste avait regardé des vidéos des heurts du mont du Temple

Après une attaque au couteau commise par une adolescente de 15 ans, son père a déclaré que sa fille avait été incitée à passer à l'acte par des vidéos sur YouTube

Le couteau utilisé lors d'une attaque au couteau à Haïfa, le 15 avril 2022. (Crédit: Police israélienne)
Le couteau utilisé lors d'une attaque au couteau à Haïfa, le 15 avril 2022. (Crédit: Police israélienne)

Le père d’une adolescente de 15 ans, soupçonnée d’avoir commis une attaque au couteau à Haïfa, a expliqué que des vidéos visionnées sur Internet avaient incité sa fille à passer à l’acte et à attaquer des Juifs.

La jeune fille a décidé de commettre un attentat après avoir regardé des vidéos sur YouTube qui montraient des affrontements, sur le mont du Temple de Jérusalem, opposant la police israélienne et les Palestiniens, a dit le père devant les caméras de la Douzième chaîne.

Ce complexe situé dans la Vieille Ville de Jérusalem est le site le plus saint du judaïsme, et la mosquée al-Aqsa est le troisième site le plus sacré de l’islam. C’est un foyer fréquent de violence et c’est un épicentre émotionnel du conflit israélo-palestinien.

Vendredi matin, des centaines de Palestiniens s’étaient heurtés aux forces de l’ordre israéliennes sur le mont du Temple, ce qui avait entraîné de nombreuses arrestations. Des dizaines de milliers de personnes étaient venues, plus tard, assister pacifiquement aux prières du ramadan à la mosquée.

« Vendredi, avec toutes ces manifestations, elle a commencé à regarder ces vidéos », a déclaré le père à la Douzième chaîne lors d’une interview diffusée dimanche.

Il a montré à la chaîne l’historique de sa télévision qui indique que l’adolescente a regardé des images des affrontements juste avant de décider de commettre un attentat.

« Il y a deux jours, il y a seulement deux jours – le jour même où elle a voulu faire une attaque », a-t-il dit, montrant du doigt l’historique des vidéos visionnées sur le mont du Temple.

Le père d’une adolescente soupçonnée d’avoir commis une attaque au couteau montre à la Douzième chaîne les vidéos regardées par la jeune fille avant de passer à l’acte. (Capture d’écran/Douzième chaîne)

Le père, qui a conservé l’anonymat au cours de l’entretien, a expliqué élever ses quatre enfants seul.

Il était au travail quand il a commencé à s’inquiéter de ce que pouvait faire sa fille après avoir téléphoné chez lui pour la joindre, en vain, et contacté ensuite une de ses amies. Cette dernière lui a alors répondu que la jeune fille « est allée à Jérusalem pour devenir martyre ».

« J’ai appelé la police. J’ai dit : ‘Aidez-moi, ma fille est perdue, elle est partie pour se tuer, elle est partie à Jérusalem’, » a-t-il précisé. La police a été dans l’incapacité de la retrouver avant l’attaque.

« Et je demande de l’aide non seulement pour ma fille mais pour tous les jeunes qui grandissent dans cet environnement, dans la communauté arabe, parce que c’est une maladie qui se propage auprès de tous », a-t-il ajouté, en évoquant les incitations à la violence.

L’adolescente de 15 ans est soupçonnée d’avoir poignardé un homme de 47 ans. L’assaillante et la victime sont toutes deux originaires de Haïfa, une ville mixte juive et arabe située dans le nord d’Israël.

Le quadragénaire blessé a quitté l’hôpital Rambam dans la journée de samedi.

Des Palestiniens se heurtent aux forces israéliennes à la mosquée al-Aqsa, sur le mont du Temple, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 15 avril 2022. (Crédit : AP Photo/Mahmoud Illean)

Ynet a révélé que la jeune fille avait reconnu devant les enquêteurs qu’elle avait voulu s’en prendre à des Juifs. Le site d’information a cité ses proches expliquant qu’elle avait été révoltée par les images des affrontements entre émeutiers palestiniens et police israélienne sur le mont du Temple, dans la Vieille Ville de Jérusalem, cette matinée-là.

Le père, de son côté, a été brièvement placé en détention après l’attaque avant d’être relâché.

Cet attentat présumé survient dans un contexte de tensions accrues en Israël et en Cisjordanie, suite à une série d’attaques meurtrières qui ont fait 14 morts au sein de l’État juif et de heurts entre militaires israéliens et soldats. Au moins 16 Palestiniens ont été tués au cours d’affrontements avec les soldats israéliens en l’espace de deux semaines seulement.

Cette escalade survient aussi en plein mois du ramadan musulman – une période très tendue en Israël et en Cisjordanie.

L’armée israélienne a renforcé ses activités en Cisjordanie pour tenter de sévir contre cette spirale de violence.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...