Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

Halevi : Le souvenir de la Shoah est une « source de force » pour ceux qui combattent à Gaza

Le chef d'état-major de Tsahal, s'adressant aux soldats dans une lettre, a écrit que l'armée se bat en mémoire de ceux qui ont péri et pour s'assurer que l'histoire ne se répète pas

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le chef d'état-major de l’armée israélienne, Herzi Halevi, lors de la cérémonie de commémoration de la Shoah, au musée commémoratif de la Shoah de Yad Vashem, à Jérusalem, le 17 avril 2023. (Crédit : Erik Marmor/Flash90)
Le chef d'état-major de l’armée israélienne, Herzi Halevi, lors de la cérémonie de commémoration de la Shoah, au musée commémoratif de la Shoah de Yad Vashem, à Jérusalem, le 17 avril 2023. (Crédit : Erik Marmor/Flash90)

Dans une missive adressée aux soldats de l’armée israélienne à l’approche de Yom HaShoah – la Journée israélienne de commémoration de la Shoah -, le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Herzi Halevi, a déclaré dimanche que l’armée se bat en mémoire de ceux qui ont péri et pour s’assurer que l’histoire ne se répète pas.

« Au son de la sirène, le souvenir des six millions de personnes assassinées dans les ghettos et les camps de la mort, dans les ravins meurtriers et dans les marches de la mort se fait entendre. Pendant un instant, nous nous inclinerons et nous nous unirons à la mémoire de notre peuple qui a été persécuté et a péri simplement parce que juif, et immédiatement nous regarderons vers l’avenir, nous porterons fièrement leur sainte volonté et nous agirons pour garantir que [notre] foyer national sera pour toujours, ce qu’ils ont souhaité, mais qu’ils n’ont pas eu le privilège [de voir] », a écrit Halevi.

« L’État d’Israël a été créé, entre autres, grâce aux combattants, hommes et femmes, de toutes les générations, qui étaient prêts à donner leur vie pour lui. Aujourd’hui, nous sommes dans une guerre où, au début, nous avons échoué dans notre mission et nous avons perdu beaucoup d’hommes et de femmes – des civils, des soldats, des membres des équipes de sécurité locales et des membres des forces de sécurité et de secours. Des vies ont été fauchées, dans une guerre qui nous a été imposée par un ennemi odieux qui s’est dressé contre nous pour nous détruire. Mais cette fois-ci, nous sommes différents. Un changement s’est opéré au sein du peuple juif. D’une nation sans voix et sans défense, il est devenu une nation qui assume la responsabilité de son destin. Nous nous battons et nous promettons que cela ne se reproduira plus jamais », a-t-il poursuivi.

« L’étoile de David n’est plus un signe de disgrâce, mais un symbole sur le drapeau de la nation, qui flotte avec fierté. Ce n’est plus une nation dispersée, sans abri et persécutée en exil, mais un peuple fort et indépendant, uni dans son pays et sa patrie. Ce n’est plus une nation sans force de protection, mais une nation avec des héros et des héroïnes dans ses rangs, qui se tiennent debout et fiers et combattent ensemble, épaule contre épaule, dans le cadre de l’armée israélienne. »

« Nous nous battons en mémoire des six millions de personnes qui n’ont pas pu lutter contre l’ennemi qui s’élevait pour les détruire ; pour notre peuple qui regardait avec terreur et impuissance à travers les barbelés ; pour ceux qui n’ont pas permis que leur destin soit déterminé par l’oppresseur nazi, qui ont pris les armes et se sont battus pour leur vie et celle de leur peuple de toutes leurs forces, une guerre de quelques-uns contre un grand nombre, la tête haute ; et au nom de ceux qui ont réussi à être sauvés de l’enfer allemand et qui ont mobilisé le reste de leurs forces pour participer à l’établissement d’un État pour le peuple juif », a-t-il assuré.

« Alors que nous menons notre juste guerre, ce souvenir sera la source de notre force et nous rappellera l’importance de l’existence d’une force protectrice pour notre peuple. Nous portons sur nos épaules la responsabilité de continuer à nous battre pour la liberté du peuple d’Israël et de promettre : plus jamais ça ! », a martelé Halevi.

Yom HaShoah commencera au coucher du soleil ce dimanche soir et se poursuivra lundi.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.