Hausse alarmante du nombre de décès liés au coronavirus en Israël
Rechercher

Hausse alarmante du nombre de décès liés au coronavirus en Israël

Les hôpitaux d'Ashkelon et de Tel Aviv ont signalé le sixième et septième décès de la journée, soit plus du double par rapport au bilan de lundi

Des travailleurs de Magen David Adom nettoient une ambulance à Jérusalem le 2 avril 2020. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Des travailleurs de Magen David Adom nettoient une ambulance à Jérusalem le 2 avril 2020. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Le bilan des victimes du coronavirus a grimpé à 33 ce jeudi en début d’après-midi, alors qu’un patient de l’hôpital Ichilov a succombé à la maladie, marquant une hausse drastique du nombre de décès au cours des derniers jours.

Son décès est le septième annoncé jeudi, dépassant le record de 6 décès mercredi.

Le nonagénaire décédé, dont le nom n’a pas encore été divulgué, avait des antécédents médicaux avant de contracter la maladie, selon Ichilov.

Les sept victimes de jeudi sont toutes des hommes de plus de 72 ans, et quatre d’entre elles présentaient de lourds antécédents médicaux, selon les hôpitaux qui ont annoncé les décès.

Le bilan a plus que doublé depuis lundi, où 16 décès avaient été signalés.

Des soignants travaillant dans la nouvelle unité du COVID-19 à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem, le 31 mars 2020. (Crédit : Nati Shohat/FLASH90)

Le directeur général du ministère de la Santé, Moshe Bar Siman-Tov, a déclaré cette semaine qu’il s’attendait à ce qu’il y ait finalement « des milliers de morts » en Israël, et un autre fonctionnaire du ministère a déclaré lundi que les autorités se préparaient à devoir mettre 5 000 personnes sous respirateur.

Le ministère de la Santé a fait état de 620 nouveaux cas de coronavirus depuis hier matin, ce qui porte à 6 211 le nombre total de porteurs du virus. 107 patients sont dans un état grave.

Le ministère a indiqué que 127 personnes sont dans un état modéré et l’écrasante majorité des personnes contaminées – 5 659 – ne présentent que des symptômes légers. Par ailleurs, 289 personnes se sont complètement rétablies.

Le ministre de la Santé Yaakov Litzman s’exprime lors d’une conférence de presse au Bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 12 mars 2020. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Parmi les cas confirmés figure le ministre de la Santé Yaakov Litzman, qui a été testé positif, ainsi que sa femme Chava, selon un communiqué de son bureau publié jeudi matin.

Près d’un patient sur sept touché par le coronavirus vient de la ville de Bnei Brak, devenu un foyer majeur de l’épidémie, avec quelque 900 cas, selon les statistiques du ministère de la Santé publiée jeudi.

Ces 900 cas – sur les 6 211 que compte le pays – en font la deuxième ville la plus touchée après Jérusalem, avec ses 916 diagnostics confirmés sur une population environ cinq fois supérieure à celle de Bnei Brak.

Tel Aviv compte 324 cas confirmés, suivie de Petah Tikva avec 127, Rishon Lezion avec 121 et Haïfa avec 81.

Israël a instauré des mesures de plus en plus restrictives pour enrayer la propagation de la maladie. Les citoyens sont appelés à rester chez eux, et la ville de Bnei Brak pourrait prochainement être coupée du reste du pays.

La Douzième chaîne a rapporté mercredi que les mesures envisagées pour Bnei Brak comprennent une interdiction d’entrée des véhicules dans la ville, ainsi que des actions visant à contraindre tous ceux qui se sentent malades à quitter la ville pour être soigné, afin de réduire davantage le risque de contamination.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...