Rechercher

Hefetz: J’ai quitté mon poste quand j’ai senti que Netanyahu ne pouvait plus servir

Entamant sa 3e semaine à la barre, le témoin de l'État a aussi déclaré que son interrogatoire au lendemain de son arrestation, avait été ressenti plus comme une persécution que comme une enquête

Nir Hefetz arrive à la Cour de district de Jérusalem, le 30 novembre 2021. (Crédit :  Yonatan Sindel/Flash90)
Nir Hefetz arrive à la Cour de district de Jérusalem, le 30 novembre 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Un ancien confident de Benjamin Netanyahu a affirmé lundi avoir quitté son poste parce qu’il craignait que l’ancien Premier ministre ne soit plus apte à servir.

Dans son témoignage devant le tribunal dans le cadre du procès pour corruption de Benjamin Netanyahu, Nir Hefetz a affirmé qu’il y a eu un incident de sécurité top secret pendant son mandat qui a mis des milliers de personnes en danger et qui n’a jamais été révélé.

« J’ai dit à mes enquêteurs : ‘C’est incroyable que jusqu’à aujourd’hui, cela n’ait toujours pas été révélé’ « , a déclaré Hefetz au tribunal.

« J’ai quitté mon poste auprès de Netanyahu en septembre 2017 parce que je pensais qu’il n’était plus apte à prendre des décisions au nom de la sécurité de l’État d’Israël en raison de la situation qui l’entourait. Je le crois encore aujourd’hui. »

Entamant sa troisième semaine à la barre, le témoin clé de l’accusation a aussi déclaré lundi que son interrogatoire au lendemain de son arrestation, avait été ressenti davantage comme une persécution que comme une enquête.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...