Herschel Grynszpan, tueur d’un diplomate nazi, a peut-être survécu à la guerre
Rechercher

Herschel Grynszpan, tueur d’un diplomate nazi, a peut-être survécu à la guerre

Le meurtre par l’ado de 17 ans d’Ernst vom Rath à Paris le 7 novembre 1938 a été utilisé comme prétexte à la Nuit de Cristal

Conséquences de la Nuit de Cristal à Magdeburg, en Allemagne, en novembre 1938. (Crédit : Archives fédérales allemandes/WikiCommons)
Conséquences de la Nuit de Cristal à Magdeburg, en Allemagne, en novembre 1938. (Crédit : Archives fédérales allemandes/WikiCommons)

Une photographie retrouvée à Vienne suggère que Herschel Grynszpan a pu survivre à la Seconde Guerre mondiale. Il avait tué en 1938 un diplomate allemand. Ce meurtre a été utilisé comme prétexte au pogrom de la Nuit de Cristal, dont les 78 ans ont été commémorés cette semaine.

Il était précédemment pensé que Grynszpan, juif d’origine polonaise qui avait 17 ans quand il a tiré sur Ernst vom Rath à Paris le 7 novembre 1938, avait été exécuté ou était mort des suites d’une maladie entre 1942 et 1945 dans une prison allemande.

Vom Rath était mort deux jours après le tir.

Christa Prokisch, directrice des archives du musée juif de Vienne, a découvert une photographie dans laquelle un homme ressemblant fort à Grynszpan est vu dans un camp de déplacés après la guerre.

La photographie montre les déplacés manifestant en 1946 contre la décision britannique d’interdire l’immigration juive en Palestine.

Prokisch a montré la photographie au journaliste allemand Achim Fuhrer, auteur d’une biographie de Grynszpan, qui a reconnu que l’homme sur la photographie était probablement Grynszpan. Il a déclaré au magazine Focus que son sort exact était toujours inconnu.

Herschel Grynszpan juste après son arrestation, le 7 novembre 1938. (Crédit : Bundesarchiv/Wikipedia)
Herschel Grynszpan juste après son arrestation, le 7 novembre 1938. (Crédit : Bundesarchiv/Wikipedia)

Grynszpan a déclaré après son arrestation que son geste avait été déclenché par la déportation en Allemagne de ses parents et de 12 000 autres juifs d’origine polonaise en août 1938.

Fuhrer a déclaré à Focus que s’il avait survécu, Grynszpan aurait pu craindre d’être jugé pour le meurtre de vom Rath, ou d’être associé à la Nuit de Cristal.

Pendant les nuits du 9 et du 10 novembre 1938, en Allemagne, en Autriche et dans les Sudètes, des foules ont attaqué des juifs, leurs maisons et leurs institutions.

Près de 100 juifs avaient été assassinés et des centaines blessées. Quelques 30 000 juifs avaient été arrêtés et déportés vers des camps de concentration. Au moins 1 000 synagogues avaient été détruites.

Photo prise le 9 ovembre 2013 d'un "Stolperstein» sur une promenade à l'occasion du 75e anniversaire de la Nuit de Cristal qui a eu lieu la nuit du 9  et 10 novembre 1938 à Berlin (Crédit : AFP PHOTO / JOHANNES EISELE)
Photo prise le 9 ovembre 2013 d’un « Stolperstein» sur une promenade à l’occasion du 75e anniversaire de la Nuit de Cristal qui a eu lieu la nuit du 9 et 10 novembre 1938 à Berlin (Crédit : AFP PHOTO / JOHANNES EISELE)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...