Rechercher

Herzog accueille Pelosi à Jérusalem avec la veuve du poète qu’elle a cité au Congrès

Le président a souligné le « lien inaliénable » entre les deux pays et la démocrate a assuré que le financement du Dôme de fer serait approuvé par Washington le mois prochain

La Présidente de la Chambre des Représentants des Etats-Unis, Nancy Pelosi, rencontre le Président Isaac Herzog à Jérusalem le 16 février 2022. (Amos Ben-Gershom/GPO)
La Présidente de la Chambre des Représentants des Etats-Unis, Nancy Pelosi, rencontre le Président Isaac Herzog à Jérusalem le 16 février 2022. (Amos Ben-Gershom/GPO)

Le président Isaac Herzog a accueilli la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi à la résidence officielle à Jérusalem mercredi soir, alors qu’une délégation démocrate du Congrès achevait son premier jour de voyage en Israël.

Herzog a souhaité la bienvenue à Pelosi, une fervente partisane d’Israël, et l’a remerciée pour le rôle qu’elle a joué dans l’établissement des relations entre Israël et les États-Unis.

« Bienvenue, madame la Présidente, Nancy Pelosi. Nous sommes vraiment ravis que vous soyez ici en Israël et nous vous sommes reconnaissants pour votre amitié, qui représente tant dans la relation unique entre Israël et les États-Unis », a déclaré Herzog, évoquant un « lien inaliénable ».

« Merci beaucoup, Monsieur le Président. C’est merveilleux de vous revoir, vous et Michal »,, a déclaré Pelosi à propos de Herzog et sa femme.

Herzog et Pelosi ont été rejoints par Ofra Fuchs, veuve du défunt poète israélien Ehud Manor, que Pelosi a cité dans un discours au Congrès après l’attaque du Capitole le 6 janvier 2021.

Herzog a rappelé avoir cité le poème de Manor « Ein Li Eretz A’heret » (Je n’ai pas d’autre terre) à Pelosi, en 2016, alors que tous deux connaissaient des difficultés politiques. Pelosi l’aurait noté sur une serviette pour le citer quelques années plus tard au Congrès.

« Je ne peux pas garder le silence face aux changements de mon pays, je n’arrêterai pas d’essayer de le lui rappeler. Dans ses oreilles, je crierai jusqu’à ce qu’elle ouvre les yeux. Je ne peux pas garder le silence sur la façon dont mon pays a changé son visage », avait-elle déclaré, exhortant les législateurs républicains à prendre des mesures contre le président de l’époque, Donald Trump.

Dans un communiqué, Herzog a indiqué avoir clôturé sa réunion de mercredi avec Pelosi en citant un autre poème de Manor, plus édifiant encore, intitulé « Lale’het Shevi Acharai’h » (Pour suivre vos traces).

« Suivre vos traces en captivité, respirer votre soleil brûlant, rêver sous les cieux, être dans votre douleur, puis retomber amoureux », dit le poème.

Herzog a déclaré que la présence de Fuchs au déjeuner était « un privilège et un hommage à la belle puissance des mots et de la poésie ».

De gauche à droite: Paul Pelosi, la Présidente de la Chambre des Représentants des Etats-Unis Nancy Pelosi, le Président Isaac Herzog et Michal Herzog à Jerusalem le 16 février 2022. (Amos Ben-Gershom/GPO)

« Les arts nous rassemblent. D’une manière ou d’une autre, l’inspiration et les valeurs partagées nous permettent d’oublier certaines de nos différences. À la belle amitié entre nos pays », a déclaré Pelosi.

Pelosi a également déclaré lors de la réunion que le Congrès devrait adopter un projet de loi pour le financement du système dôme de fer dès le mois prochain, selon la chaîne publique Kan.

Ont également pris part à l’entretien l’ambassadeur d’Israël aux États-Unis, Michael Herzog, l’ambassadeur des États-Unis en Israël, Tom Nides, et une délégation de sept membres démocrates du Congrès comptant dans ses rangs le représentant Adam Schiff, président de la commission du renseignement de la Chambre des représentants, Ted Deutch, Président de la sous-commission sur le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord et la lutte mondiale contre le terrorisme, les représentants Barbara Lee, Bill Keating, Eric Swalwell, Ro Khanna et Andy Kim.

La délégation américaine conduite par Pelosi a été accueillie lors d’une cérémonie officielle à la Knesset mercredi matin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...