Ice Cube riposte à Kareem Abdul-Jabbar, qui avait condamné ses posts antisémites
Rechercher

Ice Cube riposte à Kareem Abdul-Jabbar, qui avait condamné ses posts antisémites

Le rappeur affirme que le "Hollywood Reporter" a dû payer la légende de la NBA "30 pièces d'argent" pour écrire un article condamnant l'antisémitisme sur les réseaux sociaux

Ice Cube s'exprime lors du Magic Box à Los Angeles, en Californie, le 27 octobre 2019 (Crédit : Phillip Faraone/Getty Images for REVOLT via JTA)
Ice Cube s'exprime lors du Magic Box à Los Angeles, en Californie, le 27 octobre 2019 (Crédit : Phillip Faraone/Getty Images for REVOLT via JTA)

JTA – Le rappeur américain Ice Cube a critiqué la légende de la NBA et chroniqueur Kareem Abdul-Jabbar pour l’avoir interpellé dans un article prenant à partie des célébrités qui ont publié des messages antisémites sur les réseaux sociaux.

La dernière tribune d’Abdul-Jabbar dans The Hollywood Reporter a cité Ice Cube parmi les différentes personnalités du monde du spectacle ayant perpétué des clichés antisémites.

« Honte au Hollywood Reporter qui a manifestement donné à mon frère Kareem 30 pièces d’argent pour nous détruire sans même un coup de téléphone », a tweeté le rappeur.

La référence aux « 30 pièces d’argent » est un clin d’œil à Judas, le disciple qui aurait trahi Jésus.

« Juste quand vous pensiez que @icecube ne pouvait pas être plus antisémite… », a répondu Arsen Ostrovsky, avocat international des droits humains.

Dans sa tribune, Abdul-Jabbar a rapporté une série de tweets que Ice Cube avait publiés début juin, dont une image que certains ont qualifiée d’antisémite, et d’autres associées à des théories conspirationnistes contre les Juifs.

Le 30 juin, les avocats du rappeur ont émis une mise en demeure contre les journalistes Charles Nash de Mediaite et Marlow Stern du Daily Beast pour avoir publié « des allégations scandaleusement fausses, non vérifiées et désobligeantes concernant Ice Cube », dont le prénom est O’Shea Jackson. Au-dessus de la lettre, il a écrit : « Ne jouez pas avec moi. Ce n’est que la première phase. »

La lettre, envoyée par un cabinet d’avocats de Los Angeles, fait spécifiquement référence à « l’accusation ridicule et fausse selon laquelle Ice Cube aurait ordonné à son ‘entourage de passer à tabac un rabbin’, aurait été poursuivi pour cela et serait antisémite ».

De gauche à droite, le rabbin Marc Schneier et Russell Simmons de la Foundation for Ethnic Understanding ; la star de la NBA Kareem Abdul-Jabbar ; le consul général Sam Grundwerg ; et le militant musulman Mahomed Akbar Khan célèbrent le mois du Ramadan au consulat israélien de Los Angeles, le 15 juin 2017. (Crédit : Michelle Mivzari via JTA)

Le mois dernier, le Daily Beast avait publié un article de Stern intitulé « Le long et inquiétant passif antisémite d’Ice Cube ». Dans un article publié quelques jours plus tard sur le site Mediaite, Nash avait répété ces affirmations, en citant l’article du Daily Beast.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...