Ice Cube critique un journaliste qui a qualifié Farrakhan de « vil antisémite »
Rechercher

Ice Cube critique un journaliste qui a qualifié Farrakhan de « vil antisémite »

Le rappeur nie également avoir demandé à son entourage d'agresser un rabbin, émettant une mise en demeure contre des journalistes de "Mediaite" et du "Daily Beast"

Ice Cube s'exprime lors du Magic Box à Los Angeles, en Californie, le 27 octobre 2019 (Crédit : Phillip Faraone/Getty Images for REVOLT via JTA)
Ice Cube s'exprime lors du Magic Box à Los Angeles, en Californie, le 27 octobre 2019 (Crédit : Phillip Faraone/Getty Images for REVOLT via JTA)

Le rappeur Ice Cube a des problèmes avec les journalistes – notamment avec Jake Tapper, de CNN, qui a qualifié d’antisémite Louis Farrakhan, leader du mouvement Nation of Islam.

Lundi, Tapper avait écrit sur Twitter que « Farrakhan est un misogyne antisémite et anti-LGBTQ. Pourquoi une chaîne Fox diffuse-t-elle sa propagande ? »

Le post écrit par le journaliste juif répondait à l’annonce de la diffusion, sur la chaîne Fox Soul TV, d’un discours de Farrakhan en date du 4 juillet. Le programme a depuis été annulé.

Ice Cube a riposté le même jour, en écrivant : « Fais gaffe à ton langage, Jake. »

Le rappeur a par ailleurs publié la photo de mises en demeure aux noms de deux journalistes, Charles Nash de Mediaite et Marlow Stern du Daily Beast, des documents qui les accusent d’avoir publié « des accusations scandaleusement fausses, non-vérifiées et méprisantes concernant Ice Cube », dont le vrai nom est O’Shea Jackson. Au dessus des documents, il a écrit : « Ne vous amusez pas à jouer avec moi. Et ce n’est que la première phase. »

Les mises en demeure envoyées par un cabinet d’avocats de Los Angeles se réfère de manière spécifique aux « accusations fausses et ridicules affirmant que Ice Cube aurait ordonné à son entourage ‘d’agresser un rabbin’, qu’il avait fait l’objet d’une plainte pour cette raison et qu’il est antisémite ».

Le mois dernier, le Daily Beast avait publié un article écrit par Marlow Stern et intitulé : « Ice Cube : Une longue et perturbante histoire d’antisémitisme. » Dans un article paru lundi sur le site d’information Mediaite, Charles Nash avait repris ces accusations en citant l’article du Daily Beast.

« L’idée même que Ice Cube puisse être antisémite est risible et tous ceux qui connaissent l’homme peuvent en attester », a indiqué le courrier de son cabinet d’avocats. « Ice Cube ne nourrit aucun préjugés contre les races, la couleur, l’ethnie, la religion ou le genre. La tolérance dont il fait preuve en direction de tous est très exactement la raison pour laquelle il a été maître de cérémonie au dîner d’hommage national donné au musée de la Tolérance au mois d’avril 2017 par le centre Simon Wiesenthal. »

Au mois de juin également, Ice Cube avait tweeté une fresque que certains avaient qualifié d’antisémite et quelques jours plus tard, il avait partagé sur le même réseau social des images associées à de multiples théories du complot anti-juives, et notamment à celle selon laquelle les Juifs contrôlent le monde.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...