Rechercher

Il n’y aura pas de tour près d’une synagogue historique de Londres – mairie

Les partisans de Bevis Marks ont fait valoir que la tour bloquerait la lumière du lieu de culte qui dépend de la lumière du soleil et des bougies pendant les offices de prière

Une vue de l'intérieur de la synagogue Bevis Marks de Londres, le 17 août 2015. (Crédit : Peter Dazeley/Getty Images via JTA)
Une vue de l'intérieur de la synagogue Bevis Marks de Londres, le 17 août 2015. (Crédit : Peter Dazeley/Getty Images via JTA)

Les membres du conseil municipal de Londres ont voté contre un projet controversé de construction d’une tour d’habitation près d’une synagogue du 18e siècle.

Le plan des promoteurs aurait remplacé un bâtiment haut de sept étages adjacent à la synagogue Bevis Marks, dans le centre de Londres, par une tour de 48 étages. Le projet a été rejeté mardi par un vote de 14 voix contre 7, a rapporté la BBC.

Les gardiens de la synagogue, qui accueille aujourd’hui la communauté juive espagnole et portugaise de Londres, ont fait valoir que le bâtiment envisagé bloquerait la lumière du soleil vers la synagogue, ce que les promoteurs ont contesté.

Comme dans d’autres grandes synagogues de communautés de juifs sépharades qui ont quitté la péninsule ibérique après l’Inquisition espagnole, qui a commencé au 15e siècle, Bevis Marks dépend pour l’éclairage, des bougies et de la lumière du soleil.

« Nous avons déjà parfois du mal à lire les prières et à assurer un office normal en raison des mauvaises conditions d’éclairage », a déclaré à la BBC, Shalom Morris, rabbin résident à Bevis Marks, qui s’est dit « ravi » de l’abandon du projet.

Plusieurs milliers de personnes ont signé une pétition contre le projet de construction, y compris d’importants Juifs britanniques comme Simon Schama, historien, auteur et présentateur de télévision.

« Sauver la lumière pour Bevis Marks est une question de la plus haute importance historique et culturelle », a déclaré Simon Schama, cité par le Jewish Chronicle.

Selon M. Morris, la synagogue doit encore se battre pour empêcher la construction d’un autre bâtiment de 21 étages aussi à proximité.

Bevis Marks a été construite en 1701 après qu’Oliver Cromwell eut autorisé les Juifs à revenir en Angleterre en 1655, annulant ainsi un ordre d’expulsion remontant à 1290.

On pense qu’il s’agit de la plus ancienne synagogue européenne à avoir été utilisée de manière continue.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...