Invictus Games de 2022 : Des anciens combattants israéliens invités à participer
Rechercher

Invictus Games de 2022 : Des anciens combattants israéliens invités à participer

La compétition internationale réunissant des soldats blessés qui a été créée par le prince Harry accueillera pour la première fois une délégation israélienne

Le prince Harry de Grande-Bretagne félicite un membre de l'équipe américaine de basket-ball en fauteuil roulant après avoir remporté la médaille d'or lors de la huitième journée des Invictus Games à Sydney, en Australie, le 27 octobre 2018. (Crédit : Chris Jackson/Pool Photo via AP)
Le prince Harry de Grande-Bretagne félicite un membre de l'équipe américaine de basket-ball en fauteuil roulant après avoir remporté la médaille d'or lors de la huitième journée des Invictus Games à Sydney, en Australie, le 27 octobre 2018. (Crédit : Chris Jackson/Pool Photo via AP)

Israël va participer aux Invictus Games, une compétition internationale réservée aux combattants blessés qui a été créée par le prince Harry et qui reste l’un des projets qu’il soutient le plus, a rapporté dimanche le Daily Mail britannique.

Les organisateurs des jeux biennaux, l’Invictus Games Foundation, ont décidé le 10 mars que les athlètes blessés au sein de l’armée israélienne participeront aux jeux de 2022, qui se dérouleront en Allemagne.

Cette décision a été prise cinq jours après une réunion entre le directeur général des Jeux, Richard Smith, et l’ambassadeur d’Israël au Royaume-Uni, Mark Regev. Un « responsable politique américain de haut rang » a également fait pression en faveur d’Israël, selon le journal.

Israël a été invité à envoyer des observateurs aux jeux de cette année, qui devaient se tenir en mai à La Haye, mais ils ont été annulés au début du mois en raison de la pandémie de coronavirus.

Le quotidien ne précise pas si le prince Harry a participé à la décision d’inclure Israël dans les jeux.

En prévision de la participation d’une équipe aux jeux de 2022, un financement a été sollicité auprès du Genesis Philanthropy Group, une organisation caritative mondiale cofondée par l’oligarque juif russe Mikhail Fridman, basée à Londres.

Un porte-parole des Invictus Games a déclaré samedi soir : « nous sommes toujours ouverts à l’élargissement des nations participantes aux Invictus Games », a rapporté le Mail.

L’organisation caritative GPC a confirmé qu’elle avait été contactée pour une demande de financement d’une équipe israélienne.

« GPG a eu une première conversation avec les représentants du projet sur la possibilité, aux côtés d’autres organisations caritatives israéliennes, d’apporter un soutien financier », a confirmé un porte-parole au journal.

Cependant, l’inclusion d’anciens combattants de l’armée israélienne dans les jeux pourrait susciter des réactions de la part de certains membres du monde arabe, a averti le journaliste arabe Abdel Bari Atwan, basé au Royaume-Uni, qui a expliqué au Mail : « Cela sera considéré comme une provocation des Arabes par un membre de la famille royale britannique ».

Les Invictus Games ont été lancés par le prince Harry en 2014 et comprennent 10 disciplines sportives : athlétisme, tir à l’arc, cyclisme, aviron en salle, haltérophilie, volley-ball assis, natation, basket-ball en fauteuil roulant, rugby en fauteuil et une course automobile, le Jaguar Land Rover Driving Challenge.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...