Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

Iran : 90 journalistes inquiétés depuis les manifestations de l’automne – média

L'Iran a été secoué pendant plusieurs mois par des manifestations sans précédent déclenchées par le décès en septembre 2022 de Mahsa Amini, arrêtée par la police des mœurs

Des manifestations après la mort de Mahsa Amini à Téhéran, en Iran, le 21 septembre 2022. (Crédit : AP)
Des manifestations après la mort de Mahsa Amini à Téhéran, en Iran, le 21 septembre 2022. (Crédit : AP)

Plus de 90 journalistes iraniens ont été inquiétés par les autorités depuis les manifestations déclenchées en septembre dernier par la mort en détention de Mahsa Amini, a rapporté mardi un média local.

« Le Comité de soutien aux journalistes arrêtés fait état de l’arrestation ou de la convocation de plus de 90 journalistes dans différentes villes d’Iran au cours des 10 derniers mois », a indiqué le quotidien réformateur Shargh.

L’Iran a été secoué pendant plusieurs mois par des manifestations sans précédent déclenchées par le décès en septembre 2022 de Mahsa Amini, arrêtée par la police des mœurs qui lui reprochait d’avoir enfreint le code vestimentaire strict imposé aux femmes.

Formé en septembre dernier par un groupe de professionnels du métier pour suivre de près la situation des journalistes détenus dans le cadre de la contestation, le Comité a publié ce bilan à l’occasion de la Journée nationale du journaliste, célébrée le 8 août en Iran.

« La plupart de ces journalistes détenus ont été libérés sous caution au cours des derniers mois, et nombre d’entre eux ont été amnistiés », a précisé la même source.

Selon le Comité, six journalistes sont toujours en détention et cinq attendent une décision de justice, a indiqué le journal Shargh.

Parmi eux, le Comité cite notamment Niloufar Hamedi et Elaheh Mohammadi, deux journalistes ayant couvert l’affaire Mahsa Amini. Détenues depuis septembre, elles sont jugées à Téhéran notamment pour conspiration contre la sécurité nationale.

Des centaines de personnes, parmi lesquelles des dizaines de membres des forces de sécurité, ont été tuées au cours des manifestations. Des milliers de manifestants ont également été arrêtés, accusés par les autorités de participer à des « émeutes » fomentées par les pays occidentaux.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.