Israël a construit un mur anti-missiles près de son nouvel aéroport
Rechercher

Israël a construit un mur anti-missiles près de son nouvel aéroport

Le mur s'étend depuis la station balnéaire d'Eilat, sur la mer Rouge, passant par le site d'un nouvel aéroport en construction dans la vallée de Timna, à 19 km au nord d'Eilat

Construction du nouvel aéroport international Ramon, à Timna, au nord d'Eilat, au sud d'Israël, janvier 2016. (Moshe Shai/FLASH90)
Construction du nouvel aéroport international Ramon, à Timna, au nord d'Eilat, au sud d'Israël, janvier 2016. (Moshe Shai/FLASH90)

Israël a construit un « mur anti-missiles » à proximité de son nouvel aéroport, partie intégrante de son dispositif de défense le long de sa frontière avec la Jordanie, a indiqué vendredi un responsable militaire à l’AFP.

Israël a construit une barrière qui s’étend sur 34 kilomètres au nord depuis la station balnéaire d’Eilat, sur la mer Rouge, passant par le site d’un nouvel aéroport en construction dans la vallée de Timna, à 19 km au nord d’Eilat.

La clôture frontalière, haute de 6 mètres, fait partie d’une stratégie israélienne consistant à s’entourer de barrières, y compris au sud avec l’Egypte, pour empêcher les activistes et les migrants de pénétrer illégalement sur son territoire.

Sur un segment de quelques kilomètres, à proximité du nouvel aéroport, cette barrière passe à 26 mètres de haut, et est renforcée avec des équipements permettant d’intercepter des projectiles et des missiles sol-sol, a précisé le responsable.

La Jordanie voisine est l’un des deux seuls pays arabes à avoir conclu un traité de paix avec Israël mais le Sinaï égyptien, situé quelques kilomètres plus à l’ouest, abrite des groupes jihadistes.

L’aéroport devrait être opérationnel à la fin de 2018 ou au début de 2019 et stimuler le tourisme dans la région.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...