Israël affrète un vol spécial pour faire revenir 100 étudiants indiens
Rechercher

Israël affrète un vol spécial pour faire revenir 100 étudiants indiens

Les doctorants et postdoctorants, dont certains font des recherches sur les coronavirus, sont placés en quarantaine à leur retour sur un vol organisé par l'université Bar-Ilan

Un avion Israir sur le tarmac de l'aéroport Ben Gurion. Illustration. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)
Un avion Israir sur le tarmac de l'aéroport Ben Gurion. Illustration. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)

JTA – Un groupe de doctorants et de post-doctorants indiens, dont certains font des recherches sur les coronavirus, sont rentrés en Israël après avoir été incapables de trouver un vol.

Le groupe d’une centaine d’étudiants a atterri mardi à l’aéroport Ben Gurion après que le ministère de l’Intérieur a approuvé leur entrée dans le pays à la demande du Conseil de l’enseignement supérieur. Les étudiants ont été mis en quarantaine obligatoire de 14 jours dans les dortoirs de leurs universités, comme l’exigent les directives relatives à l’épidémie.

Les non-citoyens ne sont plus autorisés à entrer en Israël, sauf dans certains cas, et il n’y a plus de vols réguliers entre Tel Aviv et l’Inde en raison de la crise sanitaire. Des centaines d’Indiens qui travaillent dans les secteurs de la science, de la technologie et de la santé à domicile n’ont pas pu retourner en Israël après avoir visité leur pays d’origine depuis que des restrictions de voyage ont été imposées au début de la pandémie.

Les étudiants indiens, anciens et nouveaux diplômés, avaient reçu l’autorisation du ministre de l’Intérieur Aryeh Deri de venir en Israël, mais n’ont pas pu trouver de vol.

Bar-Ilan University (photo credit: CC-BY Avishai Teicher/Wikimedia Commons)
L’université Bar-Ilan (Crédit : CC-BY Avishai Teicher/Wikimedia Commons)

Le directeur de l’école internationale de l’université Bar-Ilan, Ofer Dahan, un ancien fonctionnaire de l’Agence juive qui a organisé de nombreux vols spéciaux vers Israël, a contacté la compagnie aérienne israélienne Israir et lui a demandé si elle assurerait un vol de Mumbai vers Tel Aviv pour permettre aux étudiants de commencer ou de poursuivre leurs études.

Certains des étudiants sont impliqués dans la recherche sur les coronavirus, selon une déclaration de l’université Bar-Ilan.

Depuis le début de la crise du coronavirus, Israir a effectué des vols spéciaux et a fait revenir en Israël des citoyens israéliens et des immigrants depuis divers endroits du monde.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...