Israël approuve l’école de médecine de l’université d’Ariel en Cisjordanie
Rechercher

Israël approuve l’école de médecine de l’université d’Ariel en Cisjordanie

Sheldon Adelson a offert 20 millions de dollars à l'université d'Ariel en 2017 en vue de l'agrandissement des lieux en construisant notamment l'école de médecine

Université d'Ariel en Cisjordanie (Photo: CC-BY Michael Jacobson/Wikipedia)
Université d'Ariel en Cisjordanie (Photo: CC-BY Michael Jacobson/Wikipedia)

Le Conseil de l’enseignement supérieur d’Israël a approuvé la création de l’école à l’Université d’Ariel, jeudi, par 13 voix contre 5.

En février, le conseil avait voté contre l’ouverture de l’école après l’avoir initialement approuvée en juillet. Le procureur général Avichai Mandelblit avait ordonné la tenue d’un deuxième vote après avoir découvert qu’un des membres votants était en conflit d’intérêts.

Le Conseil pour l’enseignement supérieur en Judée et en Samarie avait voté en février en faveur de l’approbation de l’école. Les deux conseils ont depuis lors fusionné.

L’école d’Ariel prévoit d’ouvrir en octobre avec 70 élèves. Sans l’accréditation gouvernementale, ses étudiants n’auraient pas pu se former dans les hôpitaux israéliens.

Il y a cinq autres facultés de médecine en Israël, un nombre insuffisant pour former le nombre de médecins dont le pays a besoin.

Cela fait des années que l’université d’Ariel se bat pour être considérée comme un établissement à part entière. Elle a fait face à l’opposition des autres universités publiques qui craignaient un plus grand fractionnement des fonds du gouvernement. Les professeurs israéliens ont aussi été de plus en plus nombreux à réclamer son boycott en raison de sa localisation, en Cisjordanie.

Le magnat du casino américain et philanthrope Sheldon Adelson avait pour sa part fait un don de 20 millions de dollars à l’université en 2017 – une somme couvrant notamment les frais de la construction de l’école de médecine qui porterait son nom et celui de son épouse, Miriam, une femme médecin née en Israël. Le couple avait par ailleurs assisté à la cérémonie d’inauguration de l’établissement au mois d’août.

Le ministre de l’Education Naftali Bennett, président du Conseil de l’enseignement supérieur, avait présenté sa recommandation devant le conseil. Il a qualifié le vote de « grande victoire » dans un post publié sur Facebook.

« C’est le triomphe du bon sens sur les intérêts étriqués et j’en suis fier », a dit Bennett dans une déclaration.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...