Israël domine le monde en matière de sécurité contre les incendies
Rechercher

Israël domine le monde en matière de sécurité contre les incendies

Seules neuf personnes sont mortes à cause de feux dans le pays en 2015, a déclaré Shahar Ayalon, commissaire du feu et des secours, à la Knesset

L'incendie du Carmel, pendant la période de Hanoukka en 2010 (Crédit : Autorisation de la production de Fierelines)
L'incendie du Carmel, pendant la période de Hanoukka en 2010 (Crédit : Autorisation de la production de Fierelines)

Israël est le pays le plus sûr du monde pour les morts dues au feu, a déclaré mardi le premier pompier du pays à la Knesset.

« En 2010, plus de 70 personnes ont été tuées dans des incendies, en 2011, 23, en 2013, 17 tuées, et en 2015, neuf », a déclaré Shahar Ayalon à la commission intérieure de la Knesset.

« Nous sommes aujourd’hui le pays le plus sûr dans le monde en terme de pertes liées à des feux. »

Ayalon a attribué l’amélioration à des investissements massifs dans les services de pompiers du pays, à la suite de l’incendie de la forêt Carmel en 2010, qui a tué 44 personnes, la plupart étant des gardiens de prison allant évacuer une prison voisine alors que le feu approchait.

Shahar Ayalon, chef des pompiers israéliens. (autorisation)
Shahar Ayalon, chef des pompiers israéliens. (autorisation)

« Nous avons engagé des centaines de pompiers, investit 2 milliards de shekels. Notre temps de réponse [moyen] était de 14 minutes en 2010, il est descendu à six minutes en 2015. Depuis le désastre de Carmel, personne n’est mort dans un feu de forêt », a déclaré Ayalon.

Un rapport du contrôleur de l’Etat publié à la suite de l’incendie de Carmel avait recommandé que des zones tampons sans arbres ni arbustes entourent les zones habitées proches des forêts.

La recommandation n’a jamais été mise en place, ont entendu mardi les députés, après que les autorités locales chargées de mener à bien les recommandations ont annoncé ne pas avoir les financements pour le faire.

Photo d'un avion luttant contre les incendies en versant de l'eau sur un feu de forêt, le 3 décembre 2010 (Crédit : GILI Yaari / flash 90)
Photo d’un avion luttant contre les incendies en versant de l’eau sur un feu de forêt, le 3 décembre 2010 (Crédit : GILI Yaari / flash 90)

Danny Atar, président du Fonds national juif, qui assistait à la réunion de mardi, a déclaré que son organisation pouvait fournir les financements manquants, et allouer jusqu’à 250 millions de shekels pour la création de zones tampons.

« Il y a l’opportunité de résoudre une question difficile de manière professionnelle, a déclaré Atar. Il y a 450 communautés entourées par des arbres, et elles sont en danger » qu’un feu arrive dans les zones résidentielles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...