Israël fustige l’attaque chimique présumée en Syrie – un crime contre l’humanité
Rechercher

Israël fustige l’attaque chimique présumée en Syrie – un crime contre l’humanité

Une attaque chimique présumée à Douma, bastion rebelle proche de Damas, a fait samedi 48 morts selon les Casques blancs

De la fumée s'élève dans la ville de Douma, dernier bastion de l'opposition dans la Ghouta orientale, en Syrie, le 7 avril 2018 (Crédit : AFP)
De la fumée s'élève dans la ville de Douma, dernier bastion de l'opposition dans la Ghouta orientale, en Syrie, le 7 avril 2018 (Crédit : AFP)

Israël a condamné lundi l’attaque chimique présumée de samedi en Syrie accusant le régime syrien d’avoir commis « un crime contre l’humanité », a indiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

« Le dernier cas d’utilisation de gaz prouve que de façon claire que la Syrie continue malgré ses engagements à détenir des armes chimiques meurtrières et qu’elle s’est même dotée de nouvelles capacités de production », a ajouté le communiqué.

Le régime du président Bachar al-Assad « continue de se livrer à des crimes contre l’humanité en utilisant des moyens (de combat) interdits », a souligné le communiqué.

Le ministère ne s’est pas exprimé sur la frappe ayant visé lundi une base aérienne en Syrie, alors que le régime de Damas, ainsi que ses deux alliés Moscou et Téhéran, ont accusé Israël d’avoir mené cette attaque.

Une attaque chimique présumée à Douma, bastion rebelle proche de Damas, a fait samedi 48 morts selon les Casques blancs, un groupe de secouristes en zone rebelle, et l’ONG médicale Syrian American Medical Society (SAMS). Ces affirmations n’ont pas pu être vérifiées de source indépendante.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...