Israël inculpe ‘l’administrateur informatique’ du Jihad islamique
Rechercher

Israël inculpe ‘l’administrateur informatique’ du Jihad islamique

Majd Ouida, 22 ans, aurait été recruté par le Jihad islamique et aurait piraté le système de drone d'Israël

Majd Ouida, 22ans, résident de la bande de Gaza de inculpé par Israël pour piratage du système de drone de l'armée, des caméras de circulation et d'autres systèmes informatiques israéliens, au tribunal de Beer Sheva, le 23 mars 2016 (Crédit : Capture d'écran Dixième chaîne)
Majd Ouida, 22ans, résident de la bande de Gaza de inculpé par Israël pour piratage du système de drone de l'armée, des caméras de circulation et d'autres systèmes informatiques israéliens, au tribunal de Beer Sheva, le 23 mars 2016 (Crédit : Capture d'écran Dixième chaîne)

Le service de sécurité d’Israël du Shin Bet et la police ont arrêté un résident de Gaza soupçonné d’être l’ « administrateur informatique » du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien le 23 février, a déclaré la porte-parole de la police Luba Samri.

Il a été identifié par la police comme étant Majd Ouida, 22 ans.

Dans le communiqué, Samri décrit le suspect comme un « ingénieur en électronique » âgé d’une vingtaine d’années de la bande de Gaza. Elle a annoncé qu’il a été mis en accusation aujourd’hui pour des inculpations d’ « espionnage, de complot pour transmettre des informations à un ennemi, de piratage de matériel informatique et plus encore ».

L’homme, qui a également occupé le poste de président de la « société des talents palestiniens », a été arrêté le 23 février alors qu’il était en chemin pour rencontrer les jeunes candidats palestiniens pour un concours de chant télévisé, a précisé Samri.

La police a précisé qu’il n’a pas été arrêté à l’intérieur de la bande de Gaza, ce qui implique qu’il était en route vers la Cisjordanie, lorsque les forces de sécurité l’ont arrêté.

Il a été recruté par le Jihad islamique en 2001 alors qu’il travaillait en tant qu’animateur radio.

Dans le même temps, a affirmé la police, « il a effectué des tâches que lui ont indiqué ses agents, qui comprenaient l’encodage d’un programme informatique qui a permis la visualisation des caméras routières, le piratage d’ordinateurs du ministère de l’Intérieur du Hamas à Gaza, et plus encore ».

Selon l’acte d’accusation déposé contre le présumé suspect du Jihad islamique, il aurait réussi à pirater le système de drone de l’armée israélienne au-dessus de la bande de Gaza, permettant à ses agents de voir les images filmées par leurs caméras.

Il a également réussi à accéder à des images filmées par des caméras sur les routes en Israël, en obtenant pour son organisation des informations sur le mouvement des forces de sécurité et des civils israéliens pendant les guerres dans la bande de Gaza et les tirs de roquettes, a ajouté l’acte d’accusation.

En outre, l’homme aurait développé une application qui compilait des informations sur le mouvement des avions à l’aéroport international Ben Gurion d’Israël, ainsi qu’à avoir accès aux informations sur les passagers, des poids de l’avion et son fabriquant, et les heures de décollage et d’atterrissage.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...