Israël se joint à la pluie d’hommages après la mort de Kobe Bryant
Rechercher

Israël se joint à la pluie d’hommages après la mort de Kobe Bryant

Netanyahu a qualifié la star de la NBA de "l'un des plus grands joueurs de basket de l'histoire" ; les fans se sont levés à l'annonce de sa mort lors d'un match à Tel-Aviv

L'ancien joueur des Los Angeles Laker Kobe Bryant et sa fille Gianna regardent la rencontre de natation des championnats nationaux américains à Irvine, en Californie, le 26 juillet 2018. Bryant, 18 fois membre de l'équipe All-Star de la NBA, qui a remporté cinq championnats et est devenu l'un des plus grands joueurs de basket de sa génération au cours de ses 20 ans de carrière chez les Lakers de Los Angeles, est décédé dans un accident d'hélicoptère dimanche 26 janvier 2020. Gianna est également décédé dans l'accident. Elle avait 13 ans. (AP Photo/Chris Carlson)
L'ancien joueur des Los Angeles Laker Kobe Bryant et sa fille Gianna regardent la rencontre de natation des championnats nationaux américains à Irvine, en Californie, le 26 juillet 2018. Bryant, 18 fois membre de l'équipe All-Star de la NBA, qui a remporté cinq championnats et est devenu l'un des plus grands joueurs de basket de sa génération au cours de ses 20 ans de carrière chez les Lakers de Los Angeles, est décédé dans un accident d'hélicoptère dimanche 26 janvier 2020. Gianna est également décédé dans l'accident. Elle avait 13 ans. (AP Photo/Chris Carlson)

Les Israéliens férus de sport se sont joints à la pluie d’hommages après le crash d’un hélicoptère qui a coûté la vie à l’ancienne star du basket-ball Kobe Bryant, l’homme aux 18 sélections aux All Stars Games et cinq fois champion de NBA et à huit autres personnes dont sa fille Gianna de 13 ans.

Neuf personnes au total sont mortes dans l’accident d’hélicoptère ayant causé la mort du basketteur Kobe Bryant et de sa fille Gianna, dimanche à Calabasas, dans le sud de la Californie, a annoncé le shérif du comté de Los Angeles.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui se rendait à Washington, a tweeté que Bryant était « l’un des plus grands joueurs de basket-ball de l’histoire », et a décrit sa mort comme « un triste jour pour tous les fans de sport ».

Le ministre des Affaires étrangères Israel Katz a également présenté ses condoléances de la part d’Israël « à sa famille et à la famille NBA ».

La star israélienne de la NBA Omri Casspi a simplement tweeté qu’il était « sans mots ».

A Tel Aviv, la nouvelle de la mort de Bryant est tombée pendant un match entre le Maccabi Tel Aviv et son équipe rivale de l’Hapoel Tel Aviv.

Kobe Bryant des Lakers de Los Angeles contourne Amare Stoudemire des Phoenix Suns lors d’un match, le 8 décembre 2004 à Los Angeles. (Crédit : AP Photo/Danny Moloshok)

Les fans des deux équipes se sont levés et ont applaudi en hommage à Bryant, alors que le commentateur du Maccabi a déclaré que le club était « choqué et dévasté ».

Les spectateurs sont ensuite restés debout et ont scandé son nom.

L’ancien membre de la NBA Amar’e Stoudemire, qui joue actuellement à Tel Aviv, a appris la nouvelle pendant le match et n’a pas pu retenir ses larmes.

« Je ne sais pas quoi dire, mon frère », a réagi Stoudemire, essuyant ses larmes avec sa serviette lors d’une interview.

« Je suis choqué. Je ne sais pas quoi dire. Je ne veux pas y croire. »

Des joueurs, des entraîneurs et des responsables politiques ont exprimé, sur les réseaux sociaux, leur choc et leur tristesse.

L’Espagnol Pau Gasol, qui a gagné deux titres NBA avec Kobe sous le maillot des Lakers, s’est dit « pire que dévasté ». « Mon grand frère… Je ne peux simplement pas y croire ».

« Je ne sais même pas par où commencer. J’ai commencé à jouer au basket grâce à KOBE en regardant les finales de 2010. Je n’avais jamais joué au basket avant ça, et ces finales ont changé ma vie. JE VOULAIS ETRE COMME KOBE. Je suis TELLEMENT TRISTE là ! RIP LÉGENDE », a réagi Joel Embiid, la star camerounaise de Philadelphie, ville de naissance de Kobe.

Kobe Bryant était âgé de 41 ans.

Toute la famille Lakers, jusqu’à ceux qui trônaient avant lui au panthéon or et pourpre de la franchise, a réagi. « C’était le plus grand Laker de tous les temps », a estimé la légende Magic Johnson.

« La plupart des gens se souviendront de Kobe comme d’un magnifique athlète qui a inspiré une génération de joueurs de basket. Mais je me souviendrai toujours de lui comme d’un homme qui était bien plus qu’un athlète », a commenté, ému, Kareem Abdul Jabbar.

« Je suis dévasté. Les mots ne peuvent même pas décrire ce que je ressens. Ce jour est juste incroyablement triste et tragique », a commenté la légende des Chicago Bulls Scottie Pippen, qui, aux côtés de Michael Jordan, a dominé la NBA dans les années 90 avant l’avènement de Bryant.

Sur les parquets dimanche, huit matches étaient au programme. Après concertation entre joueurs, franchises et la NBA, tous ont été maintenus en observant 24 secondes de silence en hommage à « Black Mamba », qui a d’abord porté le numéro 8 puis le 24 au cours de ses 20 années de carrière aux Lakers.

Bryant avait remporté deux médailles d’or sous le maillot des États-Unis lors des Jeux olympiques 2008 et 2012.

Un mémorial improvisé en l’honneur de l’ancien joueur de basket-ball de la NBA Kobe Bryant apparaît à l’extérieur du centre de Staples avant le début de la 62e cérémonie annuelle des Grammy Awards, le dimanche 26 janvier 2020, à Los Angeles. Bryant est mort dimanche dans un accident d’hélicoptère près de Calabasas, en Californie. Il avait 41 ans. (Crédit : AP Photo/Chris Pizzello)

Il a également fait une incursion remarquée dans la production cinématographique, avec le court-métrage animé « Dear Basketball », qu’il avait écrit et qui a été couronné d’un Oscar en 2018.

« Nous pleurons la mort tragique et prématurée d’une icône californienne et d’une légende du basket-ball, Kobe Bryant », a écrit Gavin Newsom, le gouverneur de Californie dans un communiqué. « En 20 ans de carrière, il est entré dans l’histoire avec son talent brut et sa dévotion sans pareil qui a montré l’exemple à une nouvelle génération de joueurs. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...