Israël va renforcer les renseignements militaires par la « technologie quantique »
Rechercher

Israël va renforcer les renseignements militaires par la « technologie quantique »

Lors de la première convention internationale des ministres de la science à Jérusalem, Netanyahu dit nourrir l'espoir qu'Israël deviendra un leader global dans le secteur

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, au centre, lors d'une convention internationale des ministres de la Science à Jérusalem, le 28 mai 2018 (Crédit :  Jorge Novominsky/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, au centre, lors d'une convention internationale des ministres de la Science à Jérusalem, le 28 mai 2018 (Crédit : Jorge Novominsky/GPO)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé lundi un nouveau projet technologique qui, selon lui, améliorera les capacités de renseignements israéliennes, lors d’une convention internationale des ministres de la Science organisée à Jérusalem.

« Je vais bientôt déclarer le ‘programme scientifique de renforcement de la sécurité d’Israël’, » a dit Netanyahu à l’assistance, qui comprenait des ministres et des délégations des sciences venus de 25 pays ainsi que le ministre israélien délégué à ce portefeuille, Ofir Akunis.

« Une équipe d’experts fera la promotion d’Israël dans tous les secteurs critiques de la sécurité », a ajouté le Premier ministre. « Entre autres, ce programme révolutionnaire fera avancer Israël dans les technologies quantiques. Ce domaine est vital pour les renseignements israéliens ».

« Ce dont nous parlons aujourd’hui, c’est de la promotion d’Israël en tant que leader global dans les sciences de l’information quantiques », a continué Netanyahu, décrivant ce travail comme un défi significatif à relever mais également un objectif atteignable. « Nous donnerons plus de détails à l’avenir », a-t-il ajouté.

Ce secteur comprend les efforts visant à maintenir le secret autour des messages numériques qui contiennent des informations sensibles.

Des scientifiques et des responsables d’organisations internationales spécialisées participent également à cet événement de trois jours.

Cette convention est la première en son genre. Elle présente les accomplissements scientifiques israéliens et propose des débats sur les nouveaux développements technologiques.

Parmi les pays participants, l’Inde, l’Argentine, la Pologne, la Thaïlande, la Bulgarie, l’Ouganda, Singapour et la République tchèque.

Les deuxième et troisième jours de cette conférence proposent des présentations du directeur-général de Facebook Israël, Adi Soffer-Teeni ; du neuro-scientifique américano-autrichien Eric Kandel; d’Uri Levine, fondateur de l’application de navigation Waze; et du scientifique juif britannique Robert Winston.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...