Israël en guerre - Jour 289

Rechercher

Jéricho rêve d’un sursaut touristique après son classement à l’UNESCO

Les raisons de venir visiter Jéricho ne manquent pas, aussi bien pour les pèlerins chrétiens que pour les curieux

Une femme marche devant un panneau "Nous aimons Jéricho" dans la ville de Jéricho, en Cisjordanie, le 27 septembre 2023. (Crédit :  HAZEM BADER / AFP)
Une femme marche devant un panneau "Nous aimons Jéricho" dans la ville de Jéricho, en Cisjordanie, le 27 septembre 2023. (Crédit : HAZEM BADER / AFP)

Les professionnels du tourisme à Jéricho, ville palestinienne du centre de la Cisjordanie, espèrent gagner en dynamisme après l’inscription d’un site archéologique au patrimoine mondial de l’Unesco.

En cette fin d’été 2023, seuls quelques dizaines de visiteurs bravent le soleil de midi pour se promener sur le site préhistorique de Tell es-Sultan.

Ce lieu, plus ancien que les pyramides égyptiennes, est un monticule de forme ovale, couché dans la vallée du Jourdain. Il renferme des dépôts préhistoriques témoignant d’une activité humaine « entre le IXe et le VIIIe millénaire avant J.-C. », selon l’UNESCO, l’agence des Nations unies pour l’éducation et la culture.

Presque insoupçonnable depuis l’extérieur, le site a reçu un coup de projecteur en septembre en devenant le quatrième site à être inscrit sur la prestigieuse liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en Cisjordanie.

La nouvelle avait alors été célébrée avec des feux d’artifice, les habitants imaginant déjà que cette distinction allait leur assurer des jours meilleurs.

« C’est la première fois que je me suis dit qu’il y avait une forme de justice dans le monde », se remémore le maire de la ville, Abdoulkarim Sider.

« J’espère que cela aura un effet positif important sur le nombre de touristes », dit-il à l’AFP depuis sa mairie.

Les raisons de venir visiter Jéricho ne manquent pas, aussi bien pour les pèlerins chrétiens que pour les curieux.

Des touristes posent pour une photo sur un chameau le long d’une route entre Israël et Jéricho, près de la mer Morte, en Cisjordanie, le 27 septembre 2023. (Crédit : HAZEM BADER / AFP)

Vingt-neuf strates

Le paysage alentours est parsemé de sites bibliques parmi lesquels le monastère de la Tentation, perché à flanc de montagne, lieu où la tradition chrétienne situe un épisode du récit évangélique de la tentation du Christ.

En bordure de la cité millénaire, le palais du calife omeyyade Hicham Ibn Abdel Malik présente l’un des plus grands ensembles de mosaïque au monde. Après plusieurs campagnes de restauration et de protection, d’aucuns espèrent ici que le pavement sera le prochain à recevoir les égards de l’UNESCO.

Paradoxalement, malgré sa richesse culturelle, Jéricho n’attire que relativement peu de touristes.

Au premier trimestre 2023, 32.535 personnes ont séjourné dans les hôtels de la région selon le Bureau central des statistiques palestinien (PCBS). En comparaison, sur la même période, Bethléem, haut lieu de pèlerinage voisin, a accueilli 221.377 visiteurs.

Se tenant devant l’entrée du site archéologique de Tell es-Sultan, une touriste chinoise admet qu’elle ignorait son existence et qu’elle n’est venue que pour le restaurant mitoyen, un des arrêts de son parcours en bus.

Responsable du développement des sites archéologiques de Jéricho, Mohammed Mansour est conscient de ces défis.

« Nous allons construire un nouveau musée (sur le site de Tell es-Sultan, NDLR) », a-t-il annoncé en précisant que le tout serait au moins en partie pris en charge par des fonds italiens.

Le site archéologique où se dresse le palais de Hisham (connu également sous le nom de Khirbat al-Mafjar), construit à l’ère ommeyade, au nord de Jéricho, en Cisjordanie, le 27 septembre 2023. (Crédit : HAZEM BADER / AFP)

« Incroyablement beau »

M. Mansour ne se lasse pas de décrire, avec enthousiasme, les 29 couches stratigraphiques dont les fouilles ont révélé des traces de peuplement remontant au VIIIe millénaire avant J.-C. A ce titre, il trouve « formidable » que des gens du monde entier puissent venir l’admirer.

Lui et le maire déplorent que de nombreux touristes ne passent à Jéricho que rapidement, comme une simple étape de circuits souvent établis par des guides israéliens.

Une autre difficulté pour la promotion de la région est la chaleur accablante qui y règne plus de la moitié de l’année.

Restent les touristes locaux. Jéricho est une destination qui peut séduire les Arabes israéliens qui vivent en Israël.

Chadia Dahamchi qui vient de Kafr Kana en Galilée (nord d’Israël), a trouvé le palais d’Hicham « incroyablement beau ».

« L’endroit est vraiment, vraiment sublime », insiste cette femme de 55 ans, émerveillée par le savoir-faire de ceux qui ont construit ce monument au VIIIe siècle de notre ère.

M. Sider suggère d’éclairer les sites pour qu’ils puissent être visités la nuit et espère encourager les touristes à explorer davantage la vallée du Jourdain.

« Une journée, ça n’est pas assez » pour visiter Jéricho, résume le maire qui souhaite développer des visites des palmeraies étreignant la ville, ou des sentiers pédestres à travers l’imposante vallée.

« Jéricho est la ville la plus ancienne du monde, tout le monde à le droit » de la visiter, conclut le maire.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.