Rechercher

Jérusalem-Est : Un jeune Israélien grièvement blessé dans une attaque au couteau

Son attaquant a été blessé par balle par la police sur un terrain de football où des enfants s'entraînaient ; l'attentat est arrivé dans le quartier Givat HaMivtar, près de Shuafat

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

La police et les secouristes sur la scène d'une attaque au couteau à Jérusalem-Est, le 22 octobre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/FLASH90)
La police et les secouristes sur la scène d'une attaque au couteau à Jérusalem-Est, le 22 octobre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/FLASH90)

Un jeune Israélien a été grièvement blessé lors d’une attaque au couteau survenue samedi après-midi à Jérusalem-Est. La police a indiqué que l’homme avait été victime d’un attentat terroriste.

Un policier a ouvert le feu sur l’attaquant présumé après une brève chasse à l’homme alors que ce dernier se trouvait sur un terrain de football où des dizaines d’enfants étaient en train de jouer.

Selon les services de secours du Magen David Adom, le jeune ultra-orthodoxe, âgé d’une vingtaine d’années, a été retrouvé avec des blessures au couteau dans le dos dans un parc de la rue Sheshet HaYamim. Ce quartier est situé entre le quartier de la colline française et Ramat Eshkol, près de Shuafat.

La victime, grièvement touchée, a ensuite été prise en charge par les personnels du MDA et amené dans la foulée à l’hôpital Shaare Zedek. Ce dernier a fait savoir que l’état du jeune homme était grave mais stable et qu’il serait opéré.

Selon la police, un nombre important de policiers a été déployé sur les lieux pour retrouver l’attaquant présumé qui avait pris la fuite à pied.

Un peu plus tard, un agent a reconnu le suspect qui se trouvait sur un terrain de football du quartier Sheikh Jarrah, aux abords du siège de la police, alors que des dizaines de jeunes enfants étaient en train de s’entraîner.

Les médecins et la police israélienne avec un adolescent palestinien blessé par balle par la police après une attaque au couteau présumée à Jérusalem-Est, le 22 octobre 2022. (Crédit : AP Photo/Mahmoud Illean)

L’agent a remarqué que le suspect brandissait un objet – qui était le couteau utilisé dans l’attaque – à 800 mètres de lui et il l’a pris en chasse.

Selon les forces de l’ordre, le suspect s’est alors tourné vers le policier qui « a eu le sentiment que sa vie était en danger et qui l’a neutralisé », a dit la police, publiant une photo de l’objet.

« Je l’ai vu courir avec un objet dans la main et il y avait beaucoup de civils autour, il y avait là une menace mortelle pour les civils… Le terroriste s’est alors tourné dans ma direction avec l’objet dans sa main, prêt à attaquer. J’ai eu le sentiment que ma vie était en danger et j’ai tiré une balle », explique l’agent dans une vidéo publiée par la police.

La lame d’un couteau qui aurait été utilisé par un Palestinien au cours d’un attentat présumé à Jérusalem-Est, le 22 octobre 2022. (Crédit : Police israélienne)

L’attaquant présumé, un jeune homme de 16 ans originaire de la ville voisine d’Anata, a été pris en charge à l’hôpital Hadassah du mont Scopus dans un état grave.

Selon la police, les agents auraient ensuite appréhendé deux proches de l’adolescent à Anata, son père et son frère. Alors que les forces quittaient la ville en traversant le camp de réfugiés de Shuafat, les Palestiniens ont jeté des pierres et d’autres objets en direction des policiers, blessant légèrement trois d’entre eux.

La police et les médecins sur les lieux où un terroriste qui a grièvement blessé un homme lors d’une attaque au couteau à Jérusalem-Est, a été blessé par balle par les forces de l’ordre dans le quartier de Shiekh Jarrah, le 22 octobre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Samedi matin, un Palestinien au volant d’une voiture a projeté son véhicule dans un poste de garde israélien à un carrefour de Cisjordanie. Les autorités israéliennes ont évoqué une tentative d’attentat à la voiture-bélier.

Cet incident n’a pas fait de blessé du côté israélien.

Une voiture endommagée lors d’une tentative d’attentat à la voiture-bélier présumée au carrefour de Reihan, dans le nord de la Cisjordanie, le 22 octobre 2022. (Crédit : ministère israélien de la Défense)

Ces incidents surviennent à une période de tensions accrues en Cisjordanie, alors que les troupes israéliennes continuent leur offensive anti-terroriste lancée au début de l’année, après la mort de 19 Israéliens dans une série d’attentats.

Les attaques et les raids d’arrestation ont coûté la vie à quatre soldats en Cisjordanie.

Cette campagne a aussi fait plus de 120 morts du côté palestinien – un grand nombre ayant été tués alors qu’ils commettaient des attaques ou lors de heurts avec les forces de sécurité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...