Israël en guerre - Jour 139

Rechercher

Jérusalem: Le dimanche des Rameaux célébré dans l’ombre des attaques anti-chrétiennes

Les catholiques assistent à des processions à l'église du Saint-Sépulcre, alors que les églises sont en proie à une violence croissante et à des actes de profanation

  • Des pèlerins chrétiens marchant avec des palmes lors d'une procession autour de l'Édicule, traditionnellement considéré comme le lieu de sépulture de Jésus-Christ, lors de la messe catholique du dimanche des Rameaux, à l'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, le 2 avril 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
    Des pèlerins chrétiens marchant avec des palmes lors d'une procession autour de l'Édicule, traditionnellement considéré comme le lieu de sépulture de Jésus-Christ, lors de la messe catholique du dimanche des Rameaux, à l'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, le 2 avril 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
  • Des ecclésiastiques catholiques romains marchant avec des palmes lors d'une procession autour de l'Édicule, traditionnellement considéré comme le lieu de sépulture de Jésus-Christ, lors de la messe catholique du dimanche des Rameaux, à l'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, le 2 avril 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
    Des ecclésiastiques catholiques romains marchant avec des palmes lors d'une procession autour de l'Édicule, traditionnellement considéré comme le lieu de sépulture de Jésus-Christ, lors de la messe catholique du dimanche des Rameaux, à l'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, le 2 avril 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
  • Une femme participant à la messe du dimanche des Rameaux dans l'église du Saint-Sépulcre, où de nombreux chrétiens croient que Jésus a été crucifié, enterré et ressuscité, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 2 avril 2023. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)
    Une femme participant à la messe du dimanche des Rameaux dans l'église du Saint-Sépulcre, où de nombreux chrétiens croient que Jésus a été crucifié, enterré et ressuscité, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 2 avril 2023. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)
  • Pierbattista Pizzaballa, patriarche latin de Jérusalem, tenant une palme lors d'une procession à l'Édicule, traditionnellement considéré comme le lieu de sépulture de Jésus-Christ, lors de la messe catholique du dimanche des Rameaux, à l'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, le 2 avril 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
    Pierbattista Pizzaballa, patriarche latin de Jérusalem, tenant une palme lors d'une procession à l'Édicule, traditionnellement considéré comme le lieu de sépulture de Jésus-Christ, lors de la messe catholique du dimanche des Rameaux, à l'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, le 2 avril 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
  • Des pèlerins chrétiens marchant avec des palmes lors d'une procession autour de l'Édicule, traditionnellement considéré comme le lieu de sépulture de Jésus-Christ, lors de la messe catholique du dimanche des Rameaux, à l'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, le 2 avril 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
    Des pèlerins chrétiens marchant avec des palmes lors d'une procession autour de l'Édicule, traditionnellement considéré comme le lieu de sépulture de Jésus-Christ, lors de la messe catholique du dimanche des Rameaux, à l'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, le 2 avril 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
  • Une femme tenant des palmes pendant la messe du dimanche des Rameaux dans l'église du Saint-Sépulcre, où de nombreux chrétiens croient que Jésus a été crucifié, enterré et ressuscité, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 2 avril 2023. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)
    Une femme tenant des palmes pendant la messe du dimanche des Rameaux dans l'église du Saint-Sépulcre, où de nombreux chrétiens croient que Jésus a été crucifié, enterré et ressuscité, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 2 avril 2023. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)
  • Des diacres catholiques romains marchant avec des palmes lors d'une procession autour de l'Édicule, traditionnellement considéré comme le lieu de sépulture de Jésus-Christ, lors de la messe catholique du dimanche des Rameaux, à l'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, le 2 avril 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
    Des diacres catholiques romains marchant avec des palmes lors d'une procession autour de l'Édicule, traditionnellement considéré comme le lieu de sépulture de Jésus-Christ, lors de la messe catholique du dimanche des Rameaux, à l'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, le 2 avril 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
  • Des pèlerins chrétiens assis près d'une mosaïque représentant le retrait du corps de Jésus-Christ de la croix par la pierre d'onction (non illustrée) lors de la messe catholique du dimanche des Rameaux, à l'église du Saint-Sépulcre, à Jérusalem, le 2 avril 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
    Des pèlerins chrétiens assis près d'une mosaïque représentant le retrait du corps de Jésus-Christ de la croix par la pierre d'onction (non illustrée) lors de la messe catholique du dimanche des Rameaux, à l'église du Saint-Sépulcre, à Jérusalem, le 2 avril 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)

La communauté chrétienne catholique de Jérusalem a marqué le dimanche des Rameaux par des messes et des processions religieuses dans la Vieille Ville de Jérusalem.

Les fidèles, conduits par le patriarche latin Pierbattista Pizzaballa, ont rempli l’église du Saint-Sépulcre, reconnue comme le lieu où Jésus a été crucifié, enterré et ressuscité, et qui est l’un des sites chrétiens les plus sacrés au monde.

Le dimanche des Rameaux commémore le jour où Jésus est traditionnellement entré à Jérusalem à cheval, où il a été accueilli par des foules en liesse portant des palmes, selon le Nouveau Testament. Ce jour marque le début de la semaine sainte, qui s’achève le 9 avril avec Pâques.

Les chrétiens orthodoxes célèbreront le dimanche des Rameaux dimanche prochain et Pâques une semaine plus tard.

Les lieux de culte chrétiens de Jérusalem ont été la cible d’une vague d’attaques ces derniers mois, dont certains ont été attribuées à des extrémistes juifs.

Les églises de Jérusalem ont demandé vendredi au gouvernement de veiller à ce que les chrétiens puissent pratiquer librement leur culte à l’occasion de la fête de Pâques et de ses préparatifs, exprimant leur inquiétude face à la montée de la violence et des actes de profanation au cours de l’année écoulée.

Des ecclésiastiques catholiques romains marchant avec des palmes lors d’une procession autour de l’Édicule, traditionnellement considéré comme le lieu de sépulture de Jésus-Christ, lors de la messe catholique du dimanche des Rameaux, à l’église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, le 2 avril 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
Une femme participant à la messe du dimanche des Rameaux dans l’église du Saint-Sépulcre, où de nombreux chrétiens croient que Jésus a été crucifié, enterré et ressuscité, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 2 avril 2023. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)
Des diacres catholiques romains marchant avec des palmes lors d’une procession autour de l’Édicule, traditionnellement considéré comme le lieu de sépulture de Jésus-Christ, lors de la messe catholique du dimanche des Rameaux, à l’église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, le 2 avril 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
Des pèlerins chrétiens assis près d’une mosaïque représentant le retrait du corps de Jésus-Christ de la croix par la pierre d’onction (non illustrée) lors de la messe catholique du dimanche des Rameaux, à l’église du Saint-Sépulcre, à Jérusalem, le 2 avril 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
Des pèlerins chrétiens marchant avec des palmes lors d’une procession autour de l’Édicule, traditionnellement considéré comme le lieu de sépulture de Jésus-Christ, lors de la messe catholique du dimanche des Rameaux, à l’église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, le 2 avril 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.