Jérusalem maintenue comme capitale dans les atlas tchèques
Rechercher

Jérusalem maintenue comme capitale dans les atlas tchèques

Les Tchèques ont déclaré laisser Jérusalem comme capitale israélienne dans les manuels, et non pas Tel Aviv ; Barkat jubile

Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, au sommet du musée de la Tour de David, le 14 avril 2015 (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, au sommet du musée de la Tour de David, le 14 avril 2015 (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Le maire de Jérusalem perçoit cette déclaration comme une victoire.

« La vérité éclate toujours : le gouvernement tchèque a renversé sa décision et les manuels tchèques enseigneront correctement que Jérusalem est la capitale d’Israël », se réjouit Barkat dans une déclaration à la presse.

La réaction de Barkat fait suite à la déclaration de Katerina Valachova, ministre de l’Éducation en République Tchèque, qui stipule que le ministère n’interférerait pas avec les atlas scolaires certifiés jusqu’à 2017 dans lesquels Jérusalem figure comme capitale israélienne.

En effet, des comptes-rendus évoquaient un changement prévu, selon le Prague Daily Monitor.

Valachova s’est exprimée à la radio tchèque : « Jérusalem est la capitale d’Israël du point de vue de la déclaration de son pays, c’est-à-dire d’Israël. »

On ne sait pas encore si cette décision se prolongera après 2017. Selon le compte-rendu, l’éditeur aurait l’intention d’indiquer les deux villes comme capitales, et d’y insérer une explication sur le motif de la divergence.

Barkat attribue ce revirement à une lettre envoyée au Premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka et à d’autres efforts diplomatiques.

« Je tiens à exprimer ma gratitude au gouvernement tchèque pour avoir fait le bon choix, et pour avoir refusé de céder à la pression et au mensonge des Palestiniens » dit-il.

« Des générations d’étudiants Tchèques continueront à apprendre la vérité. Jérusalem est la capitale d’Israël. Elle est le cœur et l’âme du peuple juif. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...