JO : La championne israélienne de triple saut rate le titre
Rechercher

JO : La championne israélienne de triple saut rate le titre

Anéantissant les espoirs d’une troisième médaille de bronze israélienne, Hanna Knyazyeva-Minenko se classe 5° de la compétition

L'Israélienne Hanna Knyazyeva-Minenko pendant la finale du triple saut féminin des Jeux olympiques 2016 de Rio, le 14 août 2016. (Crédit : AFP/Antonin Thuillier)
L'Israélienne Hanna Knyazyeva-Minenko pendant la finale du triple saut féminin des Jeux olympiques 2016 de Rio, le 14 août 2016. (Crédit : AFP/Antonin Thuillier)

Dimanche, Israël a encore été déçu aux Jeux olympiques (JO) de Rio. La championne de triple saut Hanna Knyazyeva-Minenko n’a pas réussi à atteindre le podium olympique en finale, finissant cinquième.

Le plus long saut de Knyazyeva-Minenko a été mesuré à 14,68 mètres, à sa quatrième tentative.

Elle a sauté 14,20 mètres la première fois, la même performance que celle qui lui avait valu sa place en finale. Sa seconde tentative a été mesurée à 14,39 mètres et la troisième à 14,32.

La Colombienne Caterine Ibarguen a remporté l’or au triple saut, avec un saut de 15,17 mètres à sa quatrième tentative. Yulimar Rochas remporte l’argent pour le Venezuela à 14,98 mètres, et la détentrice du titre, Olga Rypakova, pour le Kazakhstan, a pris le bronze avec un saut de 14,74 mètres.

Knyazyeva-Minenko, 27 ans, était quatrième des JO 2012 et a remporté une médaille d’argent aux Championnats européens d’Amsterdam le mois dernier. Elle détient le record national israélien en triple saut.

Dimanche, la véliplanchiste Maayan Davidovich a raté le podium en finale de la compétition féminine RS:X.

Davidovich, 28 ans, a terminé neuvième de la dernière course, avec 24 minutes et 46 secondes. Elle termine septième de l’épreuve.

La véliplanchiste Maayan Davidovich pendant les Jeux olympiques de Rio, le 12 août 2016. (Crédit : autorisation)
La véliplanchiste Maayan Davidovich pendant les Jeux olympiques de Rio, le 12 août 2016. (Crédit : autorisation)

Mardi, la judokate Yarden Gerbi avait gagné la première médaille du pays aux JO 2016, en décrochant le bronze dans le tournoi de judo féminin des -63kg.

La médaille de Gerbi a fait d’elle la première médaillée israélienne aux JO depuis Pékin 2008 et le bronze décroché par Shahar Tzuberi à la planche à voile.

La judokate israélienne Yarden Gerbi célèbre sa victoire à la troisième place du tournoi de judo féminin des -63kg aux Jeux olympiques de Rio, le 9 août 2016. (Crédit : AFP/Toshifumi Kitamura)
La judokate israélienne Yarden Gerbi célèbre sa victoire à la troisième place du tournoi de judo féminin des -63kg aux Jeux olympiques de Rio, le 9 août 2016. (Crédit : AFP/Toshifumi Kitamura)

Vendredi, le judoka Or Sasson a remporté la deuxième médaille du pays, en prenant le bronze du tournoi de judo masculin des +100kg.

Sasson avait balayé une déplaisante rencontre contre son rival égyptien battu, Islam El-Shahaby, qui avait refusé de lui serrer la main, en remportant deux combats de plus, avant de perdre en demi-finale contre le légendaire Français Teddy Riner. Il a perdu de peu contre Riner, puis a battu le Cubain Alex Mendoza pour gagner le bronze.

Le Cubain Alex Garcia Mendoza (en blanc) rencontre l'Israélien Or Sasson pendant le tournoi de judo masculin des +100 kg aux Jeux olympiques de Rio, le 12 août 2016. (Crédit : AFP/Toshifumi Kitamura)
Le Cubain Alex Garcia Mendoza (en blanc) rencontre l’Israélien Or Sasson pendant le tournoi de judo masculin des +100 kg aux Jeux olympiques de Rio, le 12 août 2016. (Crédit : AFP/Toshifumi Kitamura)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...