Juifs et musulmans s’unissent pour obtenir des cantines casher et Halal à NYC
Rechercher

Juifs et musulmans s’unissent pour obtenir des cantines casher et Halal à NYC

Des étudiants se mobilisent pour que la législation démocratique réponde à leurs exigences alimentaires

Photo illustrative d'un magasin de nourriture casher. (Crédit : Moshe Shai / FLASH90)
Photo illustrative d'un magasin de nourriture casher. (Crédit : Moshe Shai / FLASH90)

NEW YORK (JTA) – Juifs et musulmans se sont mobilisés, avec des élus, pour soutenir le projet de loi qui prévoit des repas casher et halal dans les cantines des écoles publiques de la ville de New York.

« Les coûts sont gérables, surtout quand il est question de nourrir des enfants avec un repas sain, afin de leur permettre de travailler », a déclaré David Weprin, membre de l’assemblée, démocrate dans le Queens, lors de la manifestation qui s’est tenue mardi devant l’Hôtel de Ville selon CBS New York.

Le projet de loi, qui a reçu le soutien de Tony Avella, sénateur et également démocrate dans le Queens, stipule que lorsqu’au moins un quart des effectifs de l’école représente une communauté spécifique, l’école doit proposer un repas en adéquation avec le régime alimentaire de ladite communauté.

Selon le Département d’éducation de la ville de New York, les écoles proposent des options végétariennes, mais pas casher ni halal.

Un élève musulman s’est exprimé au sujet de la difficulté de trouver de la nourriture qui lui correspondait.

« C’est effectivement très difficile de trouver quelque chose que l’on peut manger. Soit tu ramènes un sandwich confiture et beurre de cacahuète, soit tu ne manges pas ce jour-là. »

Les défenseurs du projet de loi expliquent que les élèves ne sont pas toujours en mesure d’apporter un repas fait maison en adéquation avec leur régime alimentaire en raison du coût et de contraintes de temps, relate CBS.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...