Kerry aurait dit à Abbas de repousser une rencontre avec Netanyahu
Rechercher

Kerry aurait dit à Abbas de repousser une rencontre avec Netanyahu

Dans une tentative de Washington de garder la main, Kerry aurait déclaré à Abbas d’attendre jusqu’à l’Assemblée Générale des Nations unies

John Kerry, à gauche, et Mahmoud Abbas, à Paris, le 19 février 2014 (Crédit : département d'Etat des Etats-Unis)
John Kerry, à gauche, et Mahmoud Abbas, à Paris, le 19 février 2014 (Crédit : département d'Etat des Etats-Unis)

Le Secrétaire d’Etat américain John Kerry aurait récemment empêché une rencontre entre le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le dirigeant de l’AP Mahmoud Abbas d’avoir lieu, a annoncé dimanche un quotidien israélien, citant des officiels israéliens et palestiniens.

Le Département d’Etat a nié l’information, qui est sortie dans les colonnes de Haaretz.

Plus tôt ce mois, Abbas a été encouragé par un Américain non officiel à rencontrer le Premier ministre israélien pour discuter du processus de paix au point mort, selon des officiels palestiniens et israéliens cités par le journal.

Le président de l’Autorité palestinienne a déclaré qu’il évoquerait la possibilité avec le Secrétaire américain.

Kerry lui a ensuite dit de repousser toute rencontre avec Netanyahu jusqu’à ce que lui et Abbas ne se rencontrent à l’Assemblée Générale des Nations unies qui doit commencer ce lundi.

Des officiels palestiniens ont déclaré que Kerry cherchait à s’assurer de l’implication américaine dans un processus de paix, et demandant ainsi à Abbas de décaler la rencontre.

Des officiels israéliens, dans le même temps, ont déclaré que Kerry était absorbé par l’accord sur le nucléaire iranien et n’était pas en mesure de s’occuper du processus de paix israélo-palestinien.

Des officiels américains ont déclaré que Kerry avait l’intention de replonger dans le processus de paix, mais ont déclaré que l’explication palestinienne était une fausse représentation visant à détourner l’attention de la réticence d’Abbas à rencontrer Netanyahu.

« Le Secrétaire est intéressé à se réinvestir sur la question, a déclaré un haut responsable américain à Haaretz. Il consulte de nombreux experts et d’acteurs pour mieux comprendre les options dans le cadre d’une revue de notre politique actuelle ».

Kerry et Abbas sont tous les deux à New York pour l’Assemblée Générale des Nations unies. Ils doivent être rejoints par Netanyahu plus tard dans la semaine.

Kerry et Abbas se sont rencontrés samedi après-midi à New York.

Selon la Radio Israël, le Secrétaire américain a cherché à persuader le président de l’Autorité palestinienne de ne pas lâcher sa « bombe » promise dans son intervention de mercredi à l’Assemblée Générale des Nations Unies.

Abbas a déclaré qu’il fera une annonce importante dans son discours, mais n’a pas été plus précis. Netanyahu s’adressera à l’Assemblée Générale des Nations unies jeudi, un jour après le président de l’Autorité Palestinienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...