Kobi Shabtai nommé chef permanent de la police, un poste vacant depuis deux ans
Rechercher

Kobi Shabtai nommé chef permanent de la police, un poste vacant depuis deux ans

Shabtai occupera cette fonction pendant trois ans avec un prolongement possible d'un an ; le ministre Amir Ohana et le procureur-général Mandelblit se sont querellés

Kobi Shabtai, au centre, désigné nouveau commissaire de police reçoit son titre du ministre de la Défense Amir Ohana, à droite, le 17 janvier 2020. (Crédit : Police israélienne)
Kobi Shabtai, au centre, désigné nouveau commissaire de police reçoit son titre du ministre de la Défense Amir Ohana, à droite, le 17 janvier 2020. (Crédit : Police israélienne)

Les ministres du cabinet ont approuvé dimanche la nomination de Kobi Shabtai au poste de commissaire de police. Le poste était vacant depuis plus de deux ans.

Le mandat de Shabtai court sur trois ans et il pourra être prolongé d’une année supplémentaire dans certaines circonstances, a fait savoir le gouvernement.

Selon la chaîne publique Kan, des frictions ont eu lieu lors de la réunion du cabinet entre le ministre de la Sécurité intérieure Amir Ohana, responsable des forces de police, et le procureur-général Avichai Mandelblit.

Le procureur-général aurait ainsi rejeté une demande du ministre, qui réclamait que Shabtai participe aux discussions sur sa nomination.

Lors d’une cérémonie qui a eu lieu à l’issue de la réunion en l’honneur du nouveau chef, Ohana a affirmé que Shabtai était « la personnalité la plus à même de restaurer la confiance du public dans la police ».

Kobi Shabtai, nouveau chef de la police par intérim, 28 septembre 2017. (Moshe Shai / Flash90)

« Il y a de nombreux défis que vous devrez relever – l’application des directives induites par le coronavirus, les violences au sein de la société arabe, l’année budgétaire difficile qui nous attend. Je n’ai aucun doute sur le fait que s’il y a une personnalité, dans les forces de police, à même de relever l’ensemble de ces défis, c’est bien vous. Nous vous défendrons dans chacun de vos combats et nous vous féliciterons à chacune de vos réussites », a dit Ohana.

Shabtai a répondu qu’il se concentrerait sur les crimes graves, sur la sécurité routière et sur la violence au sein des communautés arabes.

« J’ai l’intention de garantir que nos agents de police profiteront à nouveau de l’appréciation du public à hauteur de leur mérite », a déclaré Shabtai.

Shabtai, qui a été à la tête de la police des frontières, occupait le poste de commissaire intérimaire depuis le début du mois, après que sa désignation prévue à la fonction de commissaire permanent a été empêchée par des désaccords survenus entre le parti du Likud du Premier ministre Benjamin Netanyahu et la formation Kakhol lavan, du ministre de la Défense Benny Gantz.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...