L’école du film de Jérusalem offre son propre regard sur la ville sainte
Rechercher

L’école du film de Jérusalem offre son propre regard sur la ville sainte

Les spectateurs peuvent visiter trois parties de la capitale par le biais de court-métrages créés par les étudiants en réalisation de Maaleh

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

"Une sœur à moi", un court-métrage présenté dans le cadre de la visite numérique de l'école du film Maaleh de Jérusalem. (Autorisation :  Maaleh)
"Une sœur à moi", un court-métrage présenté dans le cadre de la visite numérique de l'école du film Maaleh de Jérusalem. (Autorisation : Maaleh)

Alors qu’il n’y a que peu de touristes actuellement à Jérusalem, Maaleh, l’école de télévision, du film et des arts, connue pour ses films et ses émissions de télévision qui soulignent les liens entre judaïsme et vie moderne, a trouvé un nouveau moyen de présenter les aspects uniques de la ville sainte aux spectateurs.

Ces visites, présentées par un guide touristique local anglophone, amènent les spectateurs dans trois parties de la ville, découvertes par le biais de trois court-métrages réalisés par les étudiants de Maaleh.

Le spectateur visitera ainsi la section des femmes au mur Occidental, le marché Mahane Yehuda et le centre-ville de Jérusalem ainsi que quelques secteurs ultra-orthodoxes.

Chaque film, sous-titré en anglais, donne un aperçu créatif unique de la ville.

« Wall, Crevice, Tear » suit les différentes femmes qui se succèdent pour se recueillir au mur Occidental en l’espace de quelques minutes, en l’espace de quelques heures et en un jour.

« A Sister of Mine » parle des mariages arrangés dans le secteur ultra-orthodoxe et de ce qui arrive quand une promise réalise qu’il y a quelque chose d’étrange dans son futur mariage.

« Getting serious » est une comédie romantique consacrée à un jeune homme qui décide de devenir plus religieux pour séduire une jeune femme. Les choses se compliquent néanmoins quand elle prend conscience de leurs différences.

Les spectateurs intéressés peuvent télécharger les films sur la section VOD de Maaleh, sur le site de l’école Maaleh.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...