Rechercher

La Banque centrale d’Israël relève son taux d’intérêt à 2 % pour freiner l’inflation

Alors que l'inflation continue de grimper, cette hausse intervient un peu plus d'un mois après un troisième palier à 1,25 % ; d'autres hausses sont attendues

Ricky Ben-David est journaliste au Times of Israël

Les principaux bureaux de la Banque d'Israël, à Jérusalem, le 31 mars 2019. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Les principaux bureaux de la Banque d'Israël, à Jérusalem, le 31 mars 2019. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

La Banque centrale d’Israël a procédé lundi à sa plus forte hausse en deux décennies du taux d’intérêt de référence, augmentant le taux de 0,75 point à 2 % dans le but de contenir l’inflation en forte croissance qui a atteint 5,2 % au cours des 12 derniers mois.

Cette hausse est intervenue un peu plus d’un mois après que la Banque a porté le taux d’intérêt de 0,75 % à 1,25 % en juillet. L’annonce de lundi marque la quatrième hausse de taux en 2022, alors qu’Israël est confronté au taux d’inflation annuel le plus rapide depuis 14 ans et à un marché immobilier qui a connu une hausse des prix de 17,8 % par an, l’augmentation la plus importante en une décennie.

Les économistes s’attendent à des hausses supplémentaires en 2022. La prochaine décision de la Banque sera annoncée en octobre.

La Banque d’Israël avait indiqué en février qu’elle commencerait à augmenter progressivement le taux d’intérêt pour juguler l’inflation, évoquant à l’époque de solides performances économiques parallèlement à la pandémie de COVID-19 et des signes d’une « activité économique soutenue » parallèlement à une crise énergétique en spirale déclenchée par la guerre menée par la Russie en Ukraine, un ralentissement mondial de l’activité économique et des perturbations de la chaîne de production.

La première hausse est intervenue en avril lorsque la Banque centrale a porté le taux de référence d’un plancher historique de 0,1 % à 0,35 % – un taux minimal qu’elle a conservé pendant plusieurs années et tout au long de la pandémie de COVID-19, suivi d’une hausse à 0,75 %, puis à 1,25 % début juillet.

Dans un communiqué publié lundi, la Banque centrale a déclaré que « l’économie israélienne enregistre une forte croissance, accompagnée d’un marché du travail tendu et d’une augmentation de l’environnement de l’inflation. La hausse de l’inflation est généralisée, avec des contributions de la plupart des composantes de l’IPC ».

L’IPC – l’indice des prix à la consommation – est une mesure de l’inflation qui suit le coût moyen des biens ménagers comme la nourriture, les vêtements et les transports. Il exclut les prix du logement, qui font l’objet d’un suivi distinct. L’IPC a connu une hausse inattendue de 1,1 % en juillet et une hausse annuelle de 5,2 % par rapport à juillet 2021, selon les derniers chiffres du Bureau central des statistiques (CBS).

Bien que supérieure aux estimations, l’inflation en Israël est toujours inférieur au taux de 8,5 % enregistré aux États-Unis et à la moyenne de l’OCDE de 9,1 % pour le mois de juillet, a indiqué la Banque. Aux États-Unis, le taux d’inflation semble ralentir à 8,5 % pour juillet mais reste élevé.

En ce qui concerne le marché de l’emploi en Israël, la Banque centrale a déclaré que les taux de chômage du pays avaient atteint leurs niveaux pré-pandémiques, mais a souligné qu’une pénurie continue de main-d’œuvre limitait les activités des entreprises dans la plupart des secteurs. « L’étroitesse du marché du travail se traduit également par certaines pressions salariales dans le secteur des entreprises, principalement dans les industries qui se caractérisent généralement par des salaires élevés et des employés compétents. Les salaires dans le secteur public augmentent plus modérément », a indiqué la Banque.

Dans le même temps, Israël a affiché une croissance du PIB supérieure aux prévisions, soit 6,8 % en rythme annuel au deuxième trimestre de 2022. La Banque centrale avait prévu que le PIB augmenterait à un taux de 5 % en 2022 et de 3,5 % en 2023.

Toutefois, selon la Banque centrale, « la modération continue de l’activité mondiale, ainsi que l’incertitude politique en Israël, pourraient peser sur l’activité économique. L’inflation continue d’augmenter et se situe au-dessus de la fourchette cible ». La Banque centrale avait estimé en janvier une fourchette d’inflation supérieure de 3 % pour 2022 et de 2 % en 2023.

Le comité de politique monétaire de la Banque « a donc décidé de poursuivre le processus de relèvement du taux d’intérêt », a-t-il indiqué.

Les taux d’intérêt plus élevés sont conçus pour restreindre le flux d’argent en rendant les emprunts moins attrayants, ce qui finit par freiner la demande des prêts à la consommation et atténuer les pressions inflationnistes causées par une offre insuffisante de biens et une offre excessive de liquidités.

Cette mesure aura pour effet de faire grimper davantage les versements hypothécaires à taux variable, en plus des prix du logement déjà élevés qui ont augmenté de 17,8 % au cours de l’année écoulée. Les prix des logements ont augmenté de 2 % entre mai et juin, par rapport à la période d’avril à mai, malgré la hausse des taux. Les prix des loyers ont également augmenté, atteignant une hausse de 0,7 % en juillet.

« Les prix des logements ont augmenté de 17,8 % au cours des 12 derniers mois, un rythme nettement supérieur à celui des années précédentes. Toutefois, le nombre de transactions a diminué ces derniers mois, et le nombre de mises en chantier et de permis de construire est élevé, après des augmentations constatées au premier trimestre », a déclaré la Banque.

La question de l’augmentation du coût de la vie en Israël est une priorité à l’approche des prochaines élections législatives en novembre. Selon une enquête récente de l’Institut israélien pour la Démocratie (IDI), 44 % des Israéliens interrogés ont déclaré que le programme économique et le plan mis en œuvre pour contrer la hausse du coût de la vie des partis se présentant lors du scrutin seraient déterminants lors de leur vote, le 1er novembre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...