Israël en guerre - Jour 281

Rechercher

La belle-fille d’un otage assassiné menace le Premier ministre et son épouse

"S'ils ne reviennent pas, nous attendrons Netanyahu avec une corde", menace Ayala Metzger, dont le beau-père Yoram Metzger a été enlevé et assassiné le 7 octobre par le Hamas

Ayala Metzger, dont le beau-père Yoram Metzger a été enlevé et assassiné par le Hamas à Gaza, s'adressant aux manifestants lors d'un rassemblement anti-gouvernement, devant la Knesset, à Jérusalem, le 20 mai 2024. (Crédit : Charlie Summers/Times of Israel)
Ayala Metzger, dont le beau-père Yoram Metzger a été enlevé et assassiné par le Hamas à Gaza, s'adressant aux manifestants lors d'un rassemblement anti-gouvernement, devant la Knesset, à Jérusalem, le 20 mai 2024. (Crédit : Charlie Summers/Times of Israel)

Une vidéo a circulé dimanche montrant Ayala Metzger, dont le beau-père âgé Yoram Metzger a été enlevé le 7 octobre et assassiné en captivité par le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza, déclarant à une foule que « si [les otages] ne reviennent pas, nous attendrons [le Premier ministre Benjamin Netanyahu et sa femme Sara] avec une corde ».

« Le couple Netanyahu, si vous êtes à la maison, je ne me reposerai pas, Einav [Zangauker, mère de l’otage du Hamas Matan Zangauker] ne se reposera pas, et Matan doit rentrer à la maison, et [tous les otages] doivent rentrer à la maison », a crié Metzger dans un microphone sous les acclamations et les coups de klaxon.

La vidéo a été diffusée par la Quatorzième chaîne, fer de lance de la propagande pro-Netanyahu.

La vidéo aurait été filmée lors d’une manifestation organisée jeudi devant le domicile privé du Premier ministre à Césarée, qui réclamait de nouvelles élections législatives et un accord pour la libération des otages détenus par le Hamas à Gaza.

Quelque 3 000 manifestants ont participé au rassemblement, selon les organisateurs, et la police aurait trouvé une grenade fumigène attachée à un fil dans la zone prévue pour la manifestation devant le domicile de Netanyahu.

Il resterait 116 otages qui avaient été capturés par le Hamas, le 7 octobre, à Gaza – tous ne seraient plus en vie – après la libération de 105 civils des geôles du groupe terroriste pendant une trêve d’une semaine, fin novembre. Quatre captives avaient été remises en liberté précédemment. Sept otages ont été sauvés vivants par les troupes, et les corps de 19 otages ont également été retrouvés, dont trois ont été tués par erreur par l’armée israélienne.

Tsahal a confirmé la mort de 42 otages du Hamas, citant de nouvelles informations et renseignements obtenus par les soldats sur le terrain, à Gaza.

Une personne est encore portée-disparue depuis le 7 octobre. Son sort reste indéterminé.

Le Hamas détient également les corps sans vie de deux soldats tombés au combat, Oron Shaul et Hadar Goldin, depuis 2014, ainsi que deux civils israéliens, Avera Mengistu et Hisham al-Sayed, qui seraient encore en vie après être entrés dans la bande de leur propre gré en 2014 et en 2015 respectivement.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.