Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

La Colombie confirme qu’elle va ouvrir une ambassade à Ramallah

Suite à l'annonce de reconnaissance de "l'État de Palestine" par l'Espagne, l'Irlande et la Norvège, le président Petro réaffirme ses prise de position contre Israël

Le président colombien Gustavo Petro s'adressant à ses partisans lors d'un rassemblement, à Bogota, en Colombie, le 7 juin 2023. (Crédit : Fernando Vergara/AP)
Le président colombien Gustavo Petro s'adressant à ses partisans lors d'un rassemblement, à Bogota, en Colombie, le 7 juin 2023. (Crédit : Fernando Vergara/AP)

La Colombie va ouvrir une ambassade à Ramallah, dans les Territoires palestiniens, a annoncé mercredi le ministre des Affaires étrangères colombien, Luis Murillo.

« Le président [Gustavo] Petro a donné l’instruction que nous installions l’ambassade de Colombie à Ramallah. Ce sera le prochain pas que nous allons faire », a déclaré à la presse Murillo, sans fournir d’autres précisions.

En octobre, Petro avait déjà déclaré vouloir ouvrir une ambassade dans les Territoires palestiniens.

Cette déclaration survient après l’annonce par trois pays européens (l’Espagne, l’Irlande et la Norvège) de leur décision de reconnaître l’État de Palestine, une annonce qui a suscité la fureur d’Israël.

« La Colombie avait déjà reconnu ces dernières années la Palestine comme un État. […] Nous sommes convaincus que de plus en plus d’Etats vont reconnaitre la Palestine », a-t-il ajouté.

« Dans le contexte des accords d’Oslo, l’ONU s’est mis d’accord sur une solution à deux États, il est donc nécessaire de reconnaître la Palestine comme un État à part entière », a encore commenté le ministre.

Début mai, le président Petro avait annoncé la rupture des liens diplomatiques avec Israël, qualifiant le gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu de « génocidaire » dans sa conduite de la guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza. Israël était depuis des décennies un traditionnel allié de la Colombie.

Le 10 mai, il a appelé la Cour pénale internationale (CPI) à émette un mandat d’arrêt à l’encontre du Premier ministre Netanyahu.

À  LIRE : Déclaration du procureur de la CPI, réclamant des mandats d’arrêt contre Netanyahu, Gallant et 3 terroristes du Hamas

Elu en 2022 premier président de gauche de l’Histoire de la Colombie, Petro a vivement critiqué, à de multiples reprises, la guerre menée par Israël dans la bande de Gaza après l’assaut barbare et sadique du Hamas sur le sud d’Israël le 7 octobre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.