La communauté juive de Pologne dénonce la « rhétorique antisémite » d’un élu
Rechercher

La communauté juive de Pologne dénonce la « rhétorique antisémite » d’un élu

Pawel Kukiz a déclaré que l'opposition démocratique du pays était "financée par un banquier juif"

Paweł Kukiz (Crédit : Wikimedia commons/CC BY 2.0)
Paweł Kukiz (Crédit : Wikimedia commons/CC BY 2.0)

L’association des communautés juives de Pologne a dénoncé mardi la « rhétorique antisémite » du député anti-système et candidat à la récente élection présidentielle Pawel Kukiz, qui a déclaré que l’opposition démocratique en Pologne était « financée par un banquier juif ».

« Nous sommes scandalisés par la déclaration de Pawel Kukiz concernant le financement par ‘un banquier juif’ du Comité de défense de la démocratie » (KOD), un mouvement civique spontané, organisateur de manifestations contre les tentatives de politisation du Tribunal constitutionnel par la majorité conservatrice au pouvoir, a déclaré l’association sur son site internet.

L’association demande « une ferme réaction » à ces propos de la part du président Andrzej Duda, proche des conservateurs, et de la Première ministre Beata Szydlo.

Pawel Kukiz, un rockeur de 52 ans, a déclaré dans une interview à la radio dimanche que les manifestations de KOD, réunissant samedi des milliers de personnes dans une vingtaine de villes polonaises, étaient « financées par un banquier juif ». Il a précisé par la suite qu’il pensait à l’Américain George Soros.

L’association se dit « préoccupée » par ce qu’elle qualifie d’ « apparition accrue » de slogans et de gestes antisémites en Pologne, citant comme exemple l’effigie d’un juif brûlée par des manifestants nationalistes le 18 novembre à Wroclaw (sud-ouest).

Les manifestants anti-réfugiés brûlent l'effigie d'un Juif orthodoxe lors d'une manifestation à Wroclaw le 18 novembre 2015 (Crédit : Capture d'écran Gazeta Wyborcza)
Les manifestants anti-réfugiés brûlent l’effigie d’un Juif orthodoxe lors d’une manifestation à Wroclaw le 18 novembre 2015 (Crédit : Capture d’écran Gazeta Wyborcza)

Représentant avant la Shoah quelque 10 % de la population en Pologne, la communauté juive compte aujourd’hui moins de 10 000 personnes dans ce pays très catholique de 38 millions d’habitants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...