Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

La Norvège appelle à la reprise des aides à l’UNRWA

L'appel du groupe des donateurs pour la Palestine fait suite à la décision du secrétaire général de l’ONU d'accepter les recommandations du rapport d'experts sur l'agence onusienne controversée

Le ministre des Affaires étrangères norvégien Espen Barth Eide s'exprimant lors d'une réunion du Conseil de sécurité, au siège de l'ONU, le 23 janvier 2024. (Crédit : Yuki Iwamura/AP)
Le ministre des Affaires étrangères norvégien Espen Barth Eide s'exprimant lors d'une réunion du Conseil de sécurité, au siège de l'ONU, le 23 janvier 2024. (Crédit : Yuki Iwamura/AP)

La Norvège, qui préside le groupe des donateurs pour la Palestine (AHLC), a exhorté mardi tous les pays à reprendre leurs aides à l’Office controversé de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA).

Cet appel survient au lendemain de la publication d’un rapport d’experts mandatés par l’ONU qui ont conclu que l’UNRWA manquait de « neutralité » dans la bande de Gaza mais aussi qu’Israël n’avait pas fourni la « preuve » de prétendus liens de certains membres avec des « groupes terroristes ».

« Je suis très heureux que des pays comme l’Australie, le Canada, la Finlande, l’Allemagne, l’Islande, le Japon et la Suède soient déjà revenus sur leur décision et aient repris leur financement à l’UNRWA », a dit le chef de la diplomatie norvégienne.

« J’aimerais maintenant appeler les pays qui gèlent encore leurs contributions à l’UNRWA à reprendre leur financement », a ajouté Espen Barth Eide dans un communiqué.

La Norvège est l’un des rares grands donateurs à avoir décidé de maintenir son aide à l’UNRWA malgré les accusations d’Israël selon lesquelles douze employés de l’agence onusienne ont été impliqués dans l’assaut barbare du groupe terroriste palestinien du Hamas sur le sud d’Israël le 7 octobre.

La guerre a éclaté lorsque des terroristes dirigés par le Hamas ont pris d’assaut le sud d’Israël le 7 octobre, tuant près de 1 200 personnes, principalement des civils, tout en prenant 253 otages de tous âges, en commettant de nombreuses atrocités et en utilisant la violence sexuelle comme arme à grande échelle.

Des employés de l’Office controversé de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) s’emparant du corps de Jonathan Samerano, tué par des terroristes du Hamas pour l’emporter dans une jeep blanche de l’ONU, le 7 octobre 2023. (Crédit : Capture d’écran)

Les douze employés de l’UNRWA mis en cause par Israël avaient été immédiatement congédiés.

Mais les accusations israéliennes ont entraîné la suspension de financements par certains pays donateurs. Beaucoup ont repris leur soutien, dont le Canada, la Suède, le Japon, l’UE et la France, mais d’autres ne l’ont pas fait, comme les États-Unis et le Royaume-Uni.

L’UNRWA est « irremplaçable et indispensable » aux Palestiniens, a estimé lundi le groupe indépendant d’experts présidé par l’ex-ministre française des Affaires étrangères Catherine Colonna.

Plus de 34 000 personnes seraient mortes à Gaza depuis le début de la guerre, selon le ministère de la Santé du Hamas. Les chiffres publiés par le groupe terroriste sont invérifiables, et ils incluraient ses propres terroristes et hommes armés, tués en Israël et à Gaza, et les civils tués par les centaines de roquettes tirées par les groupes terroristes qui retombent à l’intérieur de la bande de Gaza. Tsahal dit avoir éliminé 13 000 terroristes palestiniens dans la bande de Gaza, en plus d’un millier de terroristes qui ont pris d’assaut Israël le 7 octobre.

261 soldats israéliens ont été tués dans la bande de Gaza depuis le 27 octobre, début de l’incursion terrestre lancée en représailles à l’attaque barbare du Hamas menée le 7 octobre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.