Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

La police allemande enquête sur 16 personnes suspectées d’avoir crié des slogans nazis

Mardi soir, un homme de 26 ans aurait fait un geste et scandé un slogan lié au nazisme, et le reste du groupe se serait joint à lui, selon la police

Illustration : Un homme faisant le salut nazi en entonnant un slogan nazi à Sylt, en Allemagne, le 19 mai 2024. (Crédit : Capture d'écran X ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Illustration : Un homme faisant le salut nazi en entonnant un slogan nazi à Sylt, en Allemagne, le 19 mai 2024. (Crédit : Capture d'écran X ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

BERLIN, Allemagne – La police allemande a ouvert une enquête sur 16 personnes soupçonnées d’avoir scandé un slogan nazi dans un jardin à bière de Munich, a indiqué la police mercredi dans un communiqué.

Mardi soir, un homme de 26 ans aurait fait un geste et scandé un slogan lié à des « organisations interdites », et le reste du groupe se serait joint à lui, a indiqué la police.

La chaîne de télévision locale Bayerische Rundfunk a rapporté que le groupe avait crié le slogan nazi « Sieg Heil » à plusieurs reprises, citant un témoin.

La police n’a pas encore répondu à une demande d’informations complémentaires.

En Allemagne, l’utilisation de slogans et de symboles liés à des groupes anticonstitutionnels, dont le parti nazi, est illégale depuis la Seconde Guerre mondiale.

En Allemagne, la loi interdit formellement l’utilisation de slogans nazis ou l’exhibition en public de symboles liés à des groupes anticonstitutionnels, dont le parti nazi, est illégale depuis la Seconde Guerre mondiale.

Récemment, l’Allemagne a été secouée par plusieurs incidents liés au racisme, le parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD) ayant gagné en popularité, en particulier dans l’est du pays.

Parmi ces incidents, on peut citer un groupe de jeunes gens filmés en train de scander « les étrangers dehors » dans un club privé de l’île de Sylt, et un haut responsable de l’AfD condamné à une amende par le parquet pour avoir utilisé un slogan paramilitaire nazi.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.