La police arrête plusieurs supporters extrémistes du football à Jérusalem
Rechercher

La police arrête plusieurs supporters extrémistes du football à Jérusalem

17 personnes liées au groupe de supporters ultra-nationalistes La Familia ont été arrêtées dans la nuit, cela s’ajoute aux 56 déjà arrêtées mardi

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Des fans du Beitar Jerusalem à Jérusalem, le 1er février 2013. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Des fans du Beitar Jerusalem à Jérusalem, le 1er février 2013. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

La police israélienne a arrêté 17 personnes liées à « La Familia » club de supporters de football ultra-nationaliste du Beitar de Jérusalem dans le cadre d’une répression massive de la violence au sein du sport israélien qui a vu l’arrestation de 70 personnes en deux jours.

12 personnes arrêtées ont vu leur détention prolongée, a déclaré la police dans un communiqué.

Les arrestations sont le résultat d’une opération qui a vu un ancien membre infiltrer le groupe pendant plus de six mois avant de donner des éléments à la police.

66 fans du Beitar ont été arrêtés dans la nuit de mardi sur l’accusation de vendre des armes, d’avoir commis des actes de violence, et d’avoir introduit des fumigènes dans les stades de football, tout comme plusieurs délits liés à la drogue.

Cinq des personnes arrêtées sont accusées d’avoir essayé de tuer Yuri Saldotzky, un fan d’un club de football rival du Hapoel Tel Aviv, avec une hache lors d’une bagarre en octobre de l’année dernière.

Les suspects ont été identifiés comme Assi Bassano, Yoav Nahshon, Omer Golan et Matan Shimon, avec une cinquième personne anonyme.

Le fan du Hapoel de 32 ans avait été pris dans une ambuscade par les supporters du Beitar alors qu’il descendait d’un bus dans le quartier Florentine de Tel Aviv le 3 octobre de l’année dernière. Lors de la rixe, il avait été frappé à la tête avec une hache qui était venue se loger dans son crane.

Il avait été conduit à l’Hôpital Ichilov de Tel Aviv, où il avait subi une intervention chirurgicale pour lui retirer la hache.

Au cours de plusieurs raids, la police a saisi 20 grenades incapacitantes, un kilo d’explosifs, deux grenades de gaz, deux fumigènes, 19 grenades artisanales et 29 bombes éclairantes.

Le groupe de fans de La Familia a la réputation d’être raciste anti-arabe et violence.

En mai 2013, le Tribunal du District de Jérusalem avait condamné deux supporters de footbal pour avoir incendié les bureaux de l’équipe du Beitar de Jérusalem en protestation du fait que le club avait recruté deux joueurs musulmans tchétchènes.

La décision est intervenue après qu’Evyatar Yosef, âgé de 21ans, et Matan Navon, âgé 23 ans, aient plaidé coupable dans un accord juridique sur l’attaque incendiaire. Selon l’accord, les deux ont reconnu les accusations mais ne sont pas identifiés comme des membres de La Familia.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...