Rechercher

La police inculpe un résident d’implantation pour des attaques violentes

Le jeune Israélien de 19 ans a notamment attaqué des cueilleurs d'olives palestiniens

Le rabbin de gauche Arik Ascherman après une attaque présumée des habitants israéliens d'implantation près de Bat Yin, en Cisjordanie, le 12 novembre 2021. (Crédit : Shai Kendler)
Le rabbin de gauche Arik Ascherman après une attaque présumée des habitants israéliens d'implantation près de Bat Yin, en Cisjordanie, le 12 novembre 2021. (Crédit : Shai Kendler)

La police israélienne a annoncé qu’un Israélien juif de 19 ans, originaire du centre du pays, a été inculpé pour avoir attaqué des cueilleurs d’olives palestiniens près de l’implantation de Bat Ayin en Cisjordanie.

L’attaque, qui a eu lieu à la mi-novembre, a vu des dizaines d’Israéliens attaquer des Palestiniens et des militants de l’aile gauche israélienne à coups de matraques et de pierres, selon des témoins. Plusieurs personnes ont été blessées, dont une Israélienne qui a été hospitalisée après avoir reçu des coups de matraque sur la tête.

Selon la police, le jeune homme a agressé au moins deux personnes sur les lieux, dont la femme israélienne. L’identité de la deuxième victime n’était pas immédiatement claire.

« Alors qu’il était masqué et tenait une branche de bois, l’accusé s’est séparé du groupe principal, s’est approché de la victime et l’a frappée aux jambes et à la tête avec la branche. L’accusé s’est dirigé vers une autre personne et l’a également frappée au visage », a déclaré un porte-parole de la division de la police israélienne en Cisjordanie.

Bien qu’un porte-parole de la police eut déclaré à l’époque qu’au moins 20 Israéliens étaient impliqués dans l’agression, seules quelques arrestations ont eu lieu et un acte d’accusation a été émis.

Les groupes de défense des droits affirment que les autorités israéliennes répriment rarement les violences des nationalistes juifs à l’encontre des Palestiniens en Cisjordanie ; les arrestations sont rares et la grande majorité des affaires sont classées sans suite.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...