Rechercher

La police interdit un événement marquant l’anniversaire de Baba Salé à Netivot

La surpopulation et le manque d'ordre ont conduit la police à annuler l'évènement, initialement prévu la semaine prochaine pour l'anniversaire de la mort du kabbaliste vénéré

Des fidèles priant sur la tombe de Rabbi Israel Abuhatzeira, connu sous le nom de Baba Sali à Netivot le 22 janvier 2007 (Crédit : Almog Sugavker/Flash90)
Des fidèles priant sur la tombe de Rabbi Israel Abuhatzeira, connu sous le nom de Baba Sali à Netivot le 22 janvier 2007 (Crédit : Almog Sugavker/Flash90)

La police israélienne a émis une injonction contre la tenue d’un grand événement commémoratif cette année pour l’anniversaire de la mort du Baba Salé.

Généralement, le jour de l’anniversaire de sa mort, des milliers de personnes affluent vers le lieu de sépulture du rabbin Yisraël Abouhatzera, un kabbaliste vénéré, dans la ville de Netivot, au sud du pays.

Mais la police affirme qu’en raison de la surpopulation et du manque d’ordre, l’événement – initialement prévu la semaine prochaine – ne pourra pas se tenir en toute sécurité.

Baba Salé est considéré comme un homme de miracles par de nombreux Juifs dans le monde. Ses fidèles comprennent un large éventail de Juifs de toutes sortes d’origines religieuses. Sa tombe est l’un des lieux saints juifs les plus visités en Israël.

Des fidèles juifs prient sur la tombe de Baba Salé lors du pèlerinage annuel organisé en sa mémoire dans la ville de Netivot, dans le sud d’Israël, le 30 janvier 2017. (Crédit : Yaakov Cohen/Flash90)

La police a prévenu que « toute violation de l’ordre » la conduira à « prendre les mesures nécessaires pour empêcher l’entrée du grand public et tout rassemblement public dans l’enceinte. »

On ignore pourquoi l’événement a pu avoir lieu jusqu’à cette année, mais la police semble mettre davantage l’accent sur les protocoles de sécurité après la tragédie du Mont Meron en mai, où 45 personnes ont été écrasées à mort lors du rassemblement annuel de Lag BaOmer.

Les législateurs de l’opposition ont critiqué cette décision. Le chef du parti Sionisme religieux Bezalel Smotrich s’est demandé pourquoi la police autorisait les célébrations du Nouvel An tout en empêchant l’événement commémoratif de Baba Salé d’avoir lieu.

Le député Shas Yaakov Yaakov Margi a déclaré mercredi à la Knesset que le public ne respectera pas l’injonction et que des centaines de milliers de fidèles convergeront vers Netivot.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...