La provocatrice Ahed Tamimi remercie le chef du Hezbollah pour son soutien
Rechercher

La provocatrice Ahed Tamimi remercie le chef du Hezbollah pour son soutien

L'adolescente palestinienne a déclaré "nous le soutenons tous et sommes fiers de lui" à propos du chef terroriste Nasrallah qui a salué la gifle assénée à un soldat israélien

Ahed Tamimi lors d'une conférence de presse organisée aux abords du village de Nabi Saledh en Cisjordanie à sa sortie de prison, le 29 juillet 2018 (Crédit : AFP PHOTO / ABBAS MOMANI)
Ahed Tamimi lors d'une conférence de presse organisée aux abords du village de Nabi Saledh en Cisjordanie à sa sortie de prison, le 29 juillet 2018 (Crédit : AFP PHOTO / ABBAS MOMANI)

L’adolescente palestinienne Ahed Tamimi a remercié le chef de l’organisation terroriste libanaise du Hezbollah d’avoir fait l’éloge de son attaque « brave et courageuse » contre un soldat israélien.

Tamimi, 17 ans, a été libérée d’une prison israélienne le mois dernier où elle était détenue depuis décembre pour avoir battu et giflé un soldat israélien lors d’un incident filmé dans son village de Nebi Saleh en Cisjordanie.

Dans une vidéo diffusée mardi à la télévision libanaise, Tamimi a remercié Hassan Nassrallah pour son soutien, qui, selon elle « nous rend plus fort ».

« Ses mots [de Nasrallah] ont renforcé notre moral, pas seulement le mien, mais le moral de beaucoup de gens, parce que je représente le peuple. Je ne représente pas seulement moi-même, mais les gens et la cause », a déclaré Tamimi, selon une traduction de MEMRI, l’Institut de recherche sur les médias au Moyen Orient.

Hassan Nasrallah, le chef du Hezbollah, pendant un entretien accordé à la télévision publique iranienne, le 20 février 2017. (Crédit : capture d’écran Twitter)

« Il soutient tout le peuple palestinien, pas seulement moi », a-t-elle déclaré.

« Nous le soutenons tous et sommes fiers de lui », a-t-elle déclaré à propos de Nasrallah, dont l’organisation terroriste soutenue par l’Iran a fait des centaines de victimes dans des attaques terroristes, parmi lesquelles de nombreux Israéliens et Juifs.

« Je voudrais le saluer, le remercier pour son soutien et lui dire qu’il nous rend toujours plus fort », a-t-elle déclaré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...