Rechercher

La rencontre de Trump avec West et Fuentes a été « une erreur », dit Netanyahu

Netanyahu a toutefois souligné que Trump a été "un formidable soutien d'Israël, et j'apprécie sans réserve tout ce qu'il a fait pour Israël"

Le chef du parti du Likud, Benjamin Netanyahu, lors d'une conférence à l'hôtel Waldorf Astoria Jerusalem, le 12 septembre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le chef du parti du Likud, Benjamin Netanyahu, lors d'une conférence à l'hôtel Waldorf Astoria Jerusalem, le 12 septembre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le leader du Likud a estimé mercredi que la rencontre de Donald Trump avec Kanye West et Nick Fuentes, un antisémite connu, a été « une erreur ».

« La décision prise par Trump de dîner avec eux a été, je pense, une mauvaise décision, ça a été déplacé. Je pense que ça a été une erreur », a-t-il dit à Common Sense. « Il n’aurait pas dû faire ça ».

Mais Netanyahu a souligné que Trump a été « un formidable soutien d’Israël, et j’apprécie sans réserve tout ce qu’il a fait pour Israël. »

« Je pense qu’il a fait une erreur. J’espère que cela ne se reproduira pas », a-t-il noté.

Trump avait reconnu s’être entretenu, mardi dernier, avec West lors d’un dîner organisé à Mar-a-Lago, précisant que le rappeur avait amené des amis – dont Fuentes, connu pour son racisme et pour son antisémitisme.

Trump avait affirmé qu’il ne connaissait pas Fuentes mais, selon Kanye West, il aurait été « très impressionné » par ce dernier.

Fuentes — qui a remis en cause le nombre de victimes juives de la Shoah et qui pense qu’Israël exerce une influence malveillante sur la politique américaine – a été interdit de plusieurs plateformes de réseaux sociaux.

Interviewé par l’AFP en 2017 après sa participation au rassemblement d’extrême droite à Charlottesville, Fuentes avait détaillé sa lutte contre « l’immigration massive » et « le multi-culturalisme ».

Nick Fuentes répond à une question lors d’une interview avec l’Agence France-Presse à Boston, Massachusetts, le 9 mai 2016. (William Edwards /AFP)

Fuentes avait été dénoncé, au début de l’année, par la Coalition juive républicaine qui avait déclaré que l’individu « a propagé activement toute sa bile antisémite, tournant en dérision la Shoah et faisant la promotion de théories du complot anti-israéliennes ».

Les organisations juives américaines se sont indignées de la rencontre entre l’ancien occupant de la Maison Blanche et les deux personnalités connues pour leur antisémitisme et il a même été critiqué par des membres de son ancienne administration, avec son ancien envoyé à la lutte contre l’antisémitisme, Elan Carr, qui a écrit sur Twitter que « amadouer l’antisémitisme, c’est promouvoir l’antisémitisme. Le président Trump doit condamner ces hommes dangereux et leurs points de vue immondes et profondément anti-américains. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.