Rechercher

La soucca de l’Université du Michigan « entièrement saccagée » par des vandales

Deux hommes, visiblement éméchés, se sont filmés en train de détruire la structure lors des fêtes de la semaine dernière

Les images que l'association Hillel de la Michigan State University a publiées sur sa page Facebook où l'on voit les vandales présumés entrer dans sa soucca. (via JTA)
Les images que l'association Hillel de la Michigan State University a publiées sur sa page Facebook où l'on voit les vandales présumés entrer dans sa soucca. (via JTA)

JTA — La soucca érigée par l’association Hillel de l’Université du Michigan a été vandalisée.

Sur des images de vidéosurveillance, on peut voir deux étudiants entrer dans le patio où la soucca a été dressée et la détruire, a fait savoir la directrice exécutive de Hillel, Cindy Hughey, au Detroit Jewish News. L’université se trouve à East Lansing, dans le Michigan.

Cindy Hughey a rapporté que lorsqu’elle est venue voir la soucca lundi matin, celle-ci semblait commencer à s’écrouler. Mais en regardant de plus près, elle dit avoir « remarqué qu’elle faisait plus que s’écrouler — elle paraissait avoir été entièrement ravagée ».

Elle a déposé plainte auprès de la police d’East Lansing et a publié des photos des vandales présumés issues des images de vidéosurveillance sur la page Facebook de l’association Hillel du campus pour permettre l’identification des deux hommes.

Les vandales, visiblement éméchés, ont saccagé la structure samedi matin, d’après l’horodatage des images.

Sur sa page Facebook, Hillel a remercié mardi tout le monde pour « votre soutien et votre amour importants » et fait savoir que grâce à plusieurs renseignements, les suspects avaient été identifiés.

« East Lansing est une communauté merveilleuse, inclusive et accueillante. Nous savons que les actions de ces deux individus ne reflètent pas les valeurs et les convictions de nos étudiants. Merci encore pour votre soutien, nous vous tiendrons informés dès que nous en saurons plus », a ajouté Hillel dans son communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...