Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

La suspension de 8 étudiants de l’université de Haïfa annulée suite à l’appel d’Adalah

Les résultats de la procédure disciplinaire des étudiants suspectés d’apologie du terrorisme sont attendus ; un processus de médiation a été entamé

Vue aérienne de l'Université de Haïfa, le 20 septembre 2018. (Crédit : Matanya Tausig/FLASH90)
Vue aérienne de l'Université de Haïfa, le 20 septembre 2018. (Crédit : Matanya Tausig/FLASH90)

Huit étudiants arabes de l’université de Haïfa, qui ont été suspendus la semaine dernière pour des messages sur les réseaux sociaux postérieurs au 7 octobre qui ont été considérés comme exprimant un soutien au groupe terroriste palestinien du Hamas, ont vu leur suspension annulée après un appel, a rapporté dimanche Haaretz.

L’université a annoncé samedi que la suspension n’était plus effective, suite à l’appel d’Adalah, une organisation de défense des droits civiques des citoyens arabes d’Israël.

Les étudiants devaient être suspendus dans l’attente des résultats d’une procédure disciplinaire, à laquelle ils seront toujours soumis. L’université a également entamé un processus de médiation avec les étudiants concernés.

Le comité disciplinaire a déclaré dans sa décision initiale que la présence d’étudiants accusés d’incitation pourrait causer des dommages à l’atmosphère du campus, après que le recteur de l’université, Guy Alroey, a déclaré que leur présence continue pourrait causer des « situations extrêmes ».

Les étudiants ont répondu que la suspension aurait un impact négatif sur leur instruction et que l’université n’avait pas précisé quels dommages leur présence causerait à la vie sur le campus.

Alroey a déclaré au quotidien Haaretz que les étudiants avaient partagé des photos de l’assaut du Hamas sur leurs comptes accompagnés des mots « bonjour » et « ils le méritent ». Des témoins présents lors de l’audience disciplinaire initiale ont déclaré qu’Alroey avait montré de manière controversée sept minutes d’images choquantes des massacres du 7 octobre, dans le but de justifier la suspension rapide des étudiants.

La décision d’annuler la suspension évitera de causer aux étudiants un « dommage majeur » dans leur parcours académique, et « nous espérons que la procédure de médiation aboutira effectivement à une compréhension entre les deux parties », a commenté Adi Mansour, avocate du Centre Adalah, selon Haaretz.

Mansour a ajouté que l’affaire a « grandement contribué à générer des sentiments difficiles parmi les étudiants et les membres du corps professoral, car le climat actuel à l’université porte atteinte à la sécurité des étudiants arabes ».

Dans un cas similaire, l’administration de l’Université Ben Gurion a indiqué dimanche qu’elle demanderait la suspension d’un étudiant également accusé d’avoir publié des messages « dérangeants » après le 7 octobre, après que la commission disciplinaire de l’université a infligé à l’étudiant un blâme et 40 heures de travaux d’intérêt général.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.